Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Russie: tir d'essai réussi de deux missiles Boulava (Défense)

    Défense
    URL courte
    Boulava: chronologie des tirs (103)
    0 12

    Le sous-marin nucléaire russe de 4e génération Iouri Dolgorouki a effectué vendredi un tir en salve réussi de deux missiles intercontinentaux Boulava en mer Blanche, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    Le sous-marin nucléaire russe de 4e génération Iouri Dolgorouki a effectué vendredi un tir en salve réussi de deux missiles intercontinentaux Boulava en mer Blanche, a annoncé à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    "Le sous-marin en immersion, qui se trouve en mer Blanche, a tiré les missiles, qui devaient frapper des cibles sur le polygone de Koura, au Kamtchatka. Le vol des missiles s'est déroulé sans problèmes, les ogives ont atteint le polygone de Koura, au Kamtchatka (Extrême-Orient), à l'heure indiquée", a indiqué le colonel Konachenkov.

    Il s'agit du quatrième et dernier tir de l'année de Boulava, les quatre tirs s'étant déroulés avec succès. Au total, la Russie a procédé à 18 tirs d'essai du missile depuis 2004, dont onze ont été couronnés de succès.

    Le ministère de la Défense a annoncé antérieurement qu'en cas de succès, le Boulava et son lanceur, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) Iouri Dolgorouki (classe Boreï), devaient être adoptés avant la fin de l'année par les forces navales russes.

    Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) pourrait devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Il s'agit d'un missile à trois étages à propergol solide. D'une portée de 8.000 km, le Boulava peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt et à trajectoire indépendante.

    Dossier:
    Boulava: chronologie des tirs (103)

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik