Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Armements: la Russie capable de rattraper son retard sur les USA (Poutine)

    Défense
    URL courte
    0 136582

    La Russie devance les Etats-Unis en matière de modernisation de ses forces nucléaires et possède de bonnes perspectives afin de rattraper son retard en matière d'armes de haute précision, a déclaré mercredi le premier ministre Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec les chefs de brigade et de division des Forces armées russes.

    La Russie devance les Etats-Unis en matière de modernisation de ses forces nucléaires et possède de bonnes perspectives afin de rattraper son retard en matière d'armes de haute précision, a déclaré  mercredi le premier ministre Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec les chefs de brigade et de division des Forces armées russes.

    "Le Topol-M et le système naval Iars sont des missiles de nouvelle génération. On peut dire que sur ce plan, nous sommes légèrement en avance sur nos partenaires américains, car ils ont encore à moderniser leur potentiel nucléaire", a déclaré M. Poutine.

    "En revanche, ils sont allés beaucoup plus loin que nous en ce qui concerne la production et l'utilisation d'armes puissantes de haute précision", a affirmé le premier ministre. Cependant, a-t-il souligné, "nous possédons une perspective plus intéressante dans ce domaine que nos partenaires".

    La Russie envisage de renforcer ses dispositifs de DCA et ses capacités de défense antimissile autour de Moscou et des bases stratégiques, elle a l'intention de construire de nouveaux radars en plus des trois stations existantes et de créer "des systèmes capables de surmonter le bouclier antimissile", a indiqué M. Poutine.

    "Tout cela constituera notre réponse asymétrique", a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Le bouclier antimissile US provoque une nouvelle course aux armements
    Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US
    Moscou: les patrouilles US en mer Noire, menace potentielle pour la Russie
    Frappe nucléaire préventive US, joue-t-on à se faire peur?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik