Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    La Russie arrête la production des missiles sol-air S-300 (armée)

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    La Russie arrête la production des missiles sol-air S-300, a annoncé mercredi à Moscou le chef d'Etat-major général de l'Armée de l'air russe Victor Bondarev.

    La Russie arrête la production des missiles sol-air S-300, a annoncé mercredi à Moscou le chef d'Etat-major général de l'Armée de l'air russe Victor Bondarev.

    "Nous produirons désormais seulement les missiles S-400, les S-300 sont déjà obsolètes", a indiqué le général Bondarev lors de l'inauguration de l'exposition consacrée au 100e anniversaire de l'Armée de l'air russe.

    La Russie a produit jusqu'à présent les S-300 destinés à l'exportation, mais elle n'accepte déjà plus les commandes de l'étranger de ces missiles, a-t-il récemment indiqué dans une interview à RIA Novosti.

    Le ministère russe de la Défense n'a pas encore confirmé cet arrêt de la production des missiles S-300.

    Les missiles S-300 sont destinés à protéger les grands sites industriels et civils, les bases militaires et les postes de commandement contre une attaque aérospatiale.

    Le système S-400 est capable de remplir les fonctions de trois systèmes de type S-300. Les S-400 Triumph sont capables d'abattre tous les types de cibles volantes - avions, drones et missiles de croisière - dans un rayon de 400 km et à une altitude de 30 km. Ils sont très efficaces dans la lutte contre les cibles furtives, les petits missiles de croisière et les missiles balistiques dont la portée est inférieure à 3.500 km et la vitesse de vol ne dépasse pas les 4,8 km/sec. Les missiles S-400 peuvent accomplir des missions de défense antimissile non-stratégique. Ils peuvent être déployés en 5 à 10 minutes.

    A présent, l'armée russe compte deux régiments équipés de missiles S-400 qui sont déployés à Dmitrov et à Elektrostal, dans la région de Moscou. Le troisième régiment de S-400 est en voie de formation pour la flotte russe de la Baltique. Trois divisions de missiles S-400 viendront compléter les forces armées russes en 2012.

    Lire aussi:

    Quelle est la véritable défense antiaérienne de Moscou?
    Une deuxième division de S-400 mise en service en Crimée samedi
    La Russie déploiera en Crimée un S-400 supplémentaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik