Ecoutez Radio Sputnik
    Des garanties écrites sans engagements juridiques

    Des garanties écrites sans engagements juridiques

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Les Etats-Unis ne sont toujours pas disposés à donner des garanties juridiquement contraignantes de ce que leur bouclier antimissile, mis en place en Europe ne serait pas dirigé contre la Russie.

    Au lieu de cela Washington peut donner des garanties écrites à ce sujet, a déclaré Ellen Tauscher, envoyée spéciale américaine pour la stabilité stratégique et la défense antimissile, dans une interview au journal Rossiyskaïa Gazeta.

    Ces garanties écrites s’adressent en réalité  à l’électorat américain et non à la Russie, est persuadé Vilène Ivanov, de l’Institut des études politiques et sociales auprès de l’Académie russe des sciences.

    Tout cela a trait aux élections et aux tentatives de marquer des points. Tout est soumis à l’objectif d’assurer les intérêts économiques américains.

    Des experts admettent une amélioration des rapports entre Moscou et Washington en cas d’un deuxième mandat présidentiel de Barack Obama. Si les républicains arrivent au pouvoir, la ligne politique extérieure de Washington retrouvera son ancienne orientation, considère Pavel Zolotarev, président du Fonds de soutien des réformes militaires.

    En ce cas, il n’y aura de compromis ni sur le système américain de défense antimissile (ABM), ni sur des progrès ultérieurs dans le domaine de contrôle des armements, ni sur une réduction des armements nucléaires.

    Ces garanties écrites n’apporteront pas de résultats tangibles dans le dialogue entre Moscou et Washington sur le système ABM, en est persuadé Alexandre Khramtchikhine de l’Institut de l’analyse politique et militaire.

    Des garanties écrites de ce que le bouclier antimissile américain en Europe ne viserait pas la Russie relève de l’absurde. Puisque cela dépend des paramètres techniques de l’arme, et non des garanties écrites.

    Dans une interview à des journalistes russes l’envoyée spéciale américaine Ellen Tauscher a exprimé l’opinion que la meilleure et la plus sûre garantie pour la Russie concernant le système ABM serait toujours une coopération étroite de Moscou avec les Etats-Unis et l’OTAN. Il y a peu le Premier ministre Vladimir Poutine a expliqué le système ABM par l’aspiration des Etats-Unis à devenir « absolument invulnérables », aspiration qu’il a qualifiée d’utopique et d’irréalisable.

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Les missiles russes, pourraient-ils atteindre Washington?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik