Ecoutez Radio Sputnik
    SNLE Boreï

    Première sortie en mer de l'année pour le sous-marin Iouri Dolgorouki

    © Photo. service de presse de Sevmach
    Défense
    URL courte
    0 12 0 0

    Le sous-marin nucléaire russe Iouri Dolgorouki, capable de lancer des missiles balistiques Boulava, effectuera le 7 juin sa première immersion de l'année 2012, a annoncé mercredi à RIA Novosti un représentant du chantier naval russe de Sevmach.

    Le sous-marin nucléaire russe Iouri Dolgorouki, capable de lancer des missiles balistiques Boulava, effectuera le 7 juin sa première immersion de l'année 2012, a annoncé mercredi à RIA Novosti un représentant du chantier naval russe de Sevmach.

    "Le sous-marin nucléaire russe Iouri Dolgorouki effectuera le 7 juin sa première sortie en mer de l'année. En cas de succès des tests, le bâtiment sera livré à la Marine russe dès cette année", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Ce dernier a précisé que le tir d'essai de missiles intercontinentaux Boulava n'était pas au menu des tests.

    Le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov a fait savoir en avril dernier que le sous-marin Iouri Dolgorouki, premier appareil du projet 955 Borei, et le missile balistique Boulava, équiperaient la Marine russe en automne 2012.

    Le chantier Sevmach héberge actuellement trois sous-marins de classe Boreï à différentes stades de leur construction (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh). Le quatrième sous-marin, nommé Kniaz Vladimir (Prince Vladimir) sera le premier navire de la nouvelle classe Boreï A, dont les caractéristiques seront supérieures à celles de la classe Boreï.

    Au total, Sevmach envisage de construire huit sous-marins de classes Boreï et Boreï A. Ces submersibles, dotés de missiles Boulava, constitueront le socle des forces navales nucléaires russes après 2018.

    Lire aussi:

    Le sous-marin russe Iouri Dolgorouki effectue un tir réussi d’un missile Boulava
    Ministre: la Russie se dotera de nouveaux sous-marins stratégiques
    Les forces sous-marines russes attendent de grands renforts
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik