Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    L'Iran pourrait acheter pour 13 mds USD d'armes russes (expert)

    Défense
    URL courte
    08500

    L'Iran est prêt à acheter à la Russie des armes et du matériel de guerre pour un montant de 11 à 13 milliards de dollars, a annoncé vendredi le directeur du Centre d'analyse du commerce mondial d'armes Igor Korotchenko.

     

    L'Iran est prêt à acheter à la Russie des armes et du matériel de guerre pour un montant de 11 à 13 milliards de dollars, a annoncé vendredi le directeur du Centre d'analyse du commerce mondial d'armes Igor Korotchenko.

    "L'Iran est voué à devenir un partenaire évident de la Russie. Ce pays est prêt à acheter prochainement des armes russes pour un montant de 11 à 13 milliards de dollars", a déclaré M. Korotchenko au terme d'une table ronde consacrée aux problèmes du Proche et Moyen Orient, qui s'est déroulée vendredi à RIA Novosti.

    L'expert estime que le Conseil de sécurité de l'ONU a décrété les sanctions anti-iraniennes sous la pression des Etats-Unis.

    "Ces sanctions ne frappent toutefois pas l'exportation d'armements défensifs - notamment de systèmes anti-aériens - vers l'Iran, ce qui a été reconnu par le département d'Etat américain", a souligné l'expert, ajoutant que la Russie était libre de livrer à l'Iran des armements non interdits.

    Le vice-premier ministre chargé du complexe militaro-industriel russe Dmitri Rogozine a pour sa part souligné jeudi que le contrôle établi en Russie sur les exportations d'armes était plus rigoureux que dans de nombreux autres pays.

    M. Rogozine a rappelé que Moscou avait renoncé à livrer à l'Iran des missiles sol-air S-300, même si cette arme n'était soumise à aucune sanction internationale.

    Suite à la résiliation du contrat portant sur les S-300, Téhéran a déposé une plainte contre la Russie qui risque désormais d'être condamnée à payer des milliards de dollars de manque à gagner.

    Selon les informations disponibles au 1er octobre, les ventes russes d'armes et du matériel de guerre en 2012 ont atteint 10,7 milliards de dollars.

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    Grands titres