Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Un sous-marin nucléaire et le "Boulava" livrés à l'armée russe avant 2013

    Défense
    URL courte
    Boulava: chronologie des tirs (103)
    0 1401

    Le missile balistique intercontinental Boulava et son lanceur, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Iouri Dolgorouki (classe Boreï) seront adoptés par l'armée russe avant la fin de l'année en cours, a déclaré mercredi aux journalistes le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov.

    Le missile balistique intercontinental Boulava et son lanceur, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Iouri Dolgorouki (classe Boreï) seront adoptés par l'armée russe avant la fin de l'année en cours, a déclaré mercredi aux journalistes le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov.

    "L'adoption du sous-marin stratégique Iouri Dolgorouki est prévue avant fin décembre 2012. Nous avons toutes les raisons d'assurer que ce plan sera mené à bien. Le missile Boulava sera adopté en tant que composant du sous-marin, mais sera en phase d'essai au cours de l'année 2013", a indiqué la source.

    Capables de tirer les missiles balistiques Boulava, les sous-marins de classe Boreï constitueront la base des Forces maritimes stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins de classes Akoula (Typhoon selon le code de l'OTAN), Kalmar et Mourena (Delta-3 et Delta-4 selon l'OTAN) en 2018.

    Le chantier naval russe Sevmach de Severodvinsk (nord) héberge actuellement quatre sous-marins de cette classe à différents stades de production et d'essais (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski, Vladimir Monomakh et Kniaz Vladimir (Prince Vladimir)). Le Kniaz Vladimir, mis en cale en été 2012, sera le premier navire de nouvelle classe Boreï A, dont les caractéristiques seront supérieures à celles de la classe Boreï. Au total, Sevmach envisage de construire huit sous-marins de classes Boreï et Boreï A.

    Dossier:
    Boulava: chronologie des tirs (103)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik