Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Exercice militaire: la flotte russe du Pacifique détecte des sous-marins "ennemis"

    Défense
    URL courte
    1212

    Des groupes de navires de la flotte russe du Pacifique ont détecté avec succès des sous-marins d'un ennemi fictif en mer d'Okhotsk dans le cadre de l'exercice militaire lancé dans la nuit de vendredi à samedi par le président et chef suprême des armées russe Vladimir Poutine, rapporte lundi le ministère russe de la Défense.

    Des groupes de navires de la flotte russe du Pacifique ont détecté avec succès des sous-marins d'un ennemi fictif en mer d'Okhotsk dans le cadre de l'exercice militaire lancé dans la nuit de vendredi à samedi par le président et chef suprême des armées russe Vladimir Poutine, rapporte lundi le ministère russe de la Défense.

    "Les activités de reconnaissance ont été menées par les groupes de navires de renseignement et d'attaque à l'aide de stations hydroacoustiques (…). Des avions Il-38 ont été engagés dans les manœuvres", indique la source dans un communiqué. 

    Par ailleurs, les vaisseaux de guerre ont accompli la mission de détection des mines. Au total, six groupes de navires sont déployés en mer d'Okhotsk dans le cadre de l'exercice. 

    Lancées le 12 juillet dans les régions militaires du Centre et de l'Est, les manœuvres surprises impliquent plus de 160.000 militaires ainsi que 1.000 chars et véhicules blindés, 130 avions et hélicoptères et 70 navires militaires. Il s'agit de l'exercice militaire le plus important depuis la dislocation de l'Union soviétique.   

    D'après le ministère de la Défense, les manœuvres prévues sur une semaine se déroulent conformément au programme prévu, sans retard, ni perturbation.

    Lire aussi:

    La Russie et la Chine renforcent leur coopération militaire, n'en déplaise à l'Otan
    Des bâtiments de guerre chinois attendus en mer Baltique pour des exercices
    Exercices d’envergure de la Marine russe en mer Noire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik