Ecoutez Radio Sputnik
    Explosion à bord d’un sous-marin indien : l’avis d’un analyste

    Explosion à bord d’un sous-marin indien : l’avis d’un analyste

    © Photo : EPA
    Défense
    URL courte
    0 6 0 0

    Dans un entretien avec La Voix de la Russie, Uday Bhaskar, analyste militaire, commodore de la marine à la retraite et ex-directeur de l’Institut indien des études de la défense, a affirmé que l’Inde accordait de l'importance à ses relations avec la Russie et ne refusait pas l’aide de cette dernière pour enquêter sur l’incident, survenu à bord du sous-marin Sindhurakshak.

    L’explosion qui a eu lieu la semaine dernière à bord du sous-marin Sindhurakshak est évidemment une grande tragédie pour la marine indienne. À l’heure actuelle, les plongeurs tentent de trouver un moyen de sauver le sous-marin.

    La marine indienne souhaite évaluer les dommages indépendamment, avant de faire venir qui que ce soit et d’accepter l’aide proposée par d’autres pays, dont la Russie, et plusieurs organisations internationales. Je comprends pourquoi les autorités indiennes hésitent : une explosion dans un sous-marin, c’est tout d’abord un grand choc et un pas en arrière. Je ne saurais exprimer l’importance de la décision des autorités indiennes de mener l’enquête eux-mêmes. Je pense qu’elles peuvent sauver le submersible et peut-être le transporter à un autre endroit.

    L’Inde a une relation particulière avec la Russie, pas seulement parce que le sous-marin a été construit en Russie, mais aussi parce que le premier sous-marin que nous avons eu, le Kelveri, a été acheté à l’URSS en 1967. L’Inde a reçu de la Russie de nombreux messages de sympathie et de condoléances par rapport à cette tragédie. Cela compte beaucoup pour nous.

    Je suis juste un analyste et je ne parle pas au nom du gouvernement. Pour l’instant, les autorités ne souhaitent pas presser les choses, mais lorsque l’Inde aura besoin d’une quelconque aide ou expertise, je suis convaincu que nous accepterons volontiers une assistance étrangère.

    Comment la coopération entre la Russie et l’Inde dans le domaine de la défense et de la sécurité a-t-elle pris forme ?

    Je dirais qu’elle est extrêmement importante à la fois pour l’Inde et pour la Russie, parce que je me souviens de nos relations pendant la guerre froide. À cette époque, et après 1991, l’Inde et la Russie ont toujours eu une relation particulière.

    Ces derniers temps, la Russie et l’Inde ont exprimé leur déception par rapport à l’état des relations mutuelles dans la sphère technico-militaire. Le retard de la livraison du porte-avionn Amiral Gorshkov peut être interprété de différentes façons. Peut-être que l’heure était venue de revoir les relations russo-indiennes en ce qui concerne le porte-avion, les armes, et beaucoup d’autres domaines. L’Inde considère toujours la Russie comme un partenaire des plus fiables et digne de confiance.

    Selon les dernières informations, la marine indienne prévoit de louer encore deux sous-marins russes. Que pouvez-vous nous en dire ?

    C’est effectivement le cas. La Russie est un partenaire fiable, et nous estimons beaucoup ce partenariat. Nous coopérons étroitement dans le domaine de la formation des marins et sur des questions techniques.

    Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

    Je suis commodore à la retraite de la marine indienne, j’ai dirigé l’Institut des études de la défense, puis le Fonds national marin. Je suis très heureux de pouvoir partager mon avis avec les auditeurs de La Voix de la Russie.

    Lire aussi:

    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    L’interaction militaire russo-indienne a le vent en poupe
    Les USA réussiront-ils à déloger la Russie du marché indien de l'armement?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik