Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Dubai Airshow 2013: la Russie présentera les hélicoptères Ka-52 et Mi-28NE

    Défense
    URL courte
    0 20

    Le holding "Hélicoptères de Russie" présentera les hélicoptères militaires Ka-52 Alligator et Mi-28NE Chasseur de nuit au Salon Dubai Airshow 2013 qui se tiendra du 17 au 23 novembre aux Emirats arabes unis, a annoncé le service de presse du holding.

    Le holding "Hélicoptères de Russie" présentera les hélicoptères militaires Ka-52 Alligator et Mi-28NE Chasseur de nuit au Salon Dubai Airshow 2013 qui se tiendra du 17 au 23 novembre aux Emirats arabes unis, a annoncé jeudi le service de presse du holding.

    "Le holding Hélicoptères de Russie présentera des hélicoptères civils produits en série dont le Ka-32A11VS, ainsi que des prototypes comme l'appareil polyvalent Mi-171A2, Ka-62 et l'appareil modernisé Mi-26T2. Le holding présentera en outre les hélicoptères militaires Ka-52 Alligator, Mi-28NE Chasseur de nuit, l'hélicoptère militaire polyvalent Mi-35M et les hélicoptères de transport militaire Mi-17V-5 et Mi-171Ch", a indiqué le groupe dans un communiqué.

    Au total, 23 organisations russes participeront au Salon de Dubai, notamment le holding russe de hautes technologies Rostec, l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport), le groupe Oboronprom, l'avionneur Sukhoi, l'avionneur MiG et le centre de recherche et de production Saliout.

    La délégation russe sera conduite par le directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) Viatcheslav Dzirkaln. Le ministère russe de la Défense envisage aussi d'envoyer une délégation à Dubaï.

     

    Lire aussi:

    Plus de 50 hélicoptères Alligator bientôt construits en Extrême-Orient russe
    L’hélicoptère de combat Alligator aura des pales rétractables
    Top 10 des hélicoptères militaires les plus rapides au monde
    Tags:
    Ka-52 Alligator, Mi-28N Chasseur de nuit, Hélicoptères de Russie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik