Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Russie: un nouveau sous-marin nucléaire entre en service

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Le sous-marin nucléaire polyvalent "Severodvinsk", chef de file du projet 885 Iassen, a été mis lundi à la disposition des forces navales russes, a confié à RIA Novosti une source au sein du complexe militaro-industriel.

    Le sous-marin nucléaire polyvalent "Severodvinsk", chef de file du projet 885 Iassen, a été mis lundi à la disposition des forces navales russes, a confié à RIA Novosti une source au sein du complexe militaro-industriel.
     
    "Le procès-verbal de réception du premier sous-marin de classe Iassen a été signé le 30 décembre aux chantiers navals Sevmach", a déclaré l'interlocuteur de l'agence. D'ici 2020, la Marine russe doit recevoir au moins huit bâtiments de cette classe.
     
    Le Severodvinsk, dont la construction a débuté en 1993, a été mis à l'eau en 2010. Le deuxième sous-marin de la série, le Kazan, a été mis en chantier à l'été 2009. Sa livraison aux forces navales russe est prévue en 2015. En 2013, les chantiers Sevmach ont lancé la construction du troisième sous-marin du projet 855, le Novossibirsk.
     
    Ce projet englobe des sous-marins nucléaires d'attaque de nouvelle génération ayant un déplacement de 8.600/13.800 tonnes et une vitesse de croisière de 16/30 nœuds. Ils peuvent plonger à 600 mètres de profondeur. Les sous-marins de cette classe possèdent huit rampes de lancement verticales. Ils sont dotés de missiles de croisière supersoniques Oniks et Kalibr, ainsi que de torpilles autoguidées.

     
    Les sous-marins de type Severodvinsk comptent 90 membres d'équipage, dont 32 officiers. Ils sont capables de neutraliser des cibles terrestres éloignées à près de 1.500 km du littoral.

    Lire aussi:

    Les sous-marins nucléaires Iassen bientôt les plus puissants de la Flotte russe
    Les sous-marins russes vont être camouflés en baleines
    Ces sous-marins derniers cris qui équipent la Marine russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik