Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Disparition du Bugaled Breizh, 10 ans déjà

    Défense
    URL courte
    0 12 0 0

    Cela fait 10 ans déjà que les familles des cinq marins disparus en mer le 15 janvier 2004 cherchent à obtenir la vérité. Cela fait 10 ans que Jacques Losay mène l'investigation et documente l'évolution de la procédure. Ce 11 janvier, Jacques Losay a publié un livre Bugaled Breizh - l'enquête torpillée aux éditions Locus-Solus relatant toute l'affaire en une cinquantaine de pages.

    « Le récit haletant et détaillé d'une affaire qui illustre tragiquement les défaillances de notre système judiciaire et de notre démocratie», écrit l'éditeur. Pour Jacques Losay et les observateurs du dossier Bugaled Breizh, l’État ne dit pas tout et ne veut pas prendre ses responsabilités. Imaginez un instant que vos proches soient pris au milieu d'une manœuvre militaire et que leur bateau sombre à cause d'un sous-marin et que l’État se taise. Que vous et vos proches soyez seuls face à la vérité. Que votre État et vos responsables politiques ne fassent rien pour vous aider. Voilà la situation de cette affaire.

    Preuves refont surface. Pour Jacques Losay s’il est avéré qu'il y avait bien, en janvier 2004, un plan de surveillance de l'US-Navy pour protéger le transport prévu de matières nucléaires reposant sur l'utilisation en Manche d'un sous-marin nucléaire comme le dit le Télégramme du 14 janvier 2014 sur le témoignage d'un ex-espion français, cela serait très grave. Un autre témoin est revenu vers les familles des disparus avec un film qu'il avait tourné et oublié dans ses affaires. Jacques Losay montre une photo du film du marin sur le site bugaledbreizh. « Cette photo de mer est tirée d'un film réalisé par Ed Russell le 15 janvier 2004, jour du naufrage et sur la zone des recherches. Il était jeune matelot à bord du chalutier Silver Dawn. Dans ses premières prises de vues on voit le sous-marin hollandais Dofjin qui fait brusquement surface, réduisant à néant les déclarations de son commandant qui prétend être en surface depuis 8 h du matin», lit-on en guise d'explication. Ed Russell s'est souvenu de l'existence de ce film quand il assista à la projection du film « the silent killer » au port de pêche de Looe près de la base navale de Devonport. Ce nouveau document pourrait être versé au dossier de l'instruction si les juges voulaient faire avancer l'instruction.

    On ne vous oublie pas. L'association du Bugaled Breizh mène le travail sacré de la mémoire et le combat pour la vérité. Jacques Losay, les familles, les amis des disparus et la population ne cessent de relancer le dossier par tous les moyens pour ne pas le laisser dans silence. La piste du sous-marin est toujours là, ce que nous expliquent ces dessins. Dans cette affaire, des témoins ont été intimidés. Le parquet qui dépend du gouvernement est intervenu à plusieurs reprises pour classer le dossier. Le procureur qui avait ordonné le renflouement de l’épave a été muté. Mme Michèle Alliot-Marie a tout fait pour écarter le dossier. M. Le Drian, ministre de la Défense, prétend comme ses prédécesseurs que tout est entre les mains de la Justice. Le 18 janvier 2014 a lieu au Monument des Péris en mer,cimetière de Loctudy, la commémoration des 10 ans de cette terrible tragédie. A 16 heures les familles iront en mer pourjeter des fleurs en mer. N

    Lire aussi:

    Sous-marins fictifs au large de la Suède: pourquoi Stockholm craint «l’invasion russe»?
    «Duel» entre les nouveaux sous-marins russes en mer Baltique
    Jacques Sapir : «mon carnet suscitait la jalousie de certains collègues»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik