Défense
URL courte
La Russie explore l'Arctique (124)
0 80
S'abonner

Deux bombardiers stratégiques russes Tupolev Tu-95MS (Bear, selon le code de l'Otan) ont survolé l'Arctique lors d'une mission de patrouille de près de onze heures, a annoncé le porte-parole de l'Armée de l'air russe Igor Klimov.

Deux bombardiers stratégiques russes Tupolev Tu-95MS (Bear, selon le code de l'Otan) ont survolé l'Arctique lors d'une mission de patrouille de près de onze heures, a annoncé mercredi le porte-parole de l'Armée de l'air russe Igor Klimov.
 
"Les deux bombardiers stratégiques Tupolev Tu-95MS qui ont décollé de la base aérienne d'Engels, dans la région de Saratov, ont rempli avec succès leur mission de patrouille. Le vol est passé au-dessus des eaux neutres de la mer de Norvège et de l'océan Glacial arctique, ainsi que le long de la presqu'île de Kola", a déclaré le colonel Klimov devant les journalistes.
 
Et d'ajouter que les équipages s'étaient entraînés à voler dans une région sans repères, les avions ayant parcouru sans ravitaillement en vol une distance de plus de 8.000 km à 10 km d'altitude avec une vitesse de 850 km/h. 
 
"Tous les vols de l'Aviation russe à long rayon d'action sont effectués en stricte conformité avec les normes internationales d'utilisation de l'espace aérien", a souligné le porte-parole.
 
Mardi 27 janvier, deux Tupolev Tu-95MS ont décollé de la base aérienne d'Oukraïnka, dans la région de l'Amour, et parcouru une distance d'environ 8.000 km à 10 km d'altitude, volant au-dessus du Pacifique et de la mer d'Okhotsk, ainsi que le long des îles du Japon et de Sakhaline.

Dossier:
La Russie explore l'Arctique (124)

Lire aussi:

Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle, dans les Yvelines
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Juan Guaido réfugié dans la résidence de France à Caracas? Paris répond
Tags:
Tu-95MS, Igor Klimov, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook