Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine et la Russie vont booster le complexe militaro-industriel mondial

    La Chine et la Russie vont booster le complexe militaro-industriel mondial

    Photo: EPA
    Défense
    URL courte
    0 33 0 0

    Les deux pays prévoient d’augmenter leurs dépenses militaires en 2014, tandis que les pays occidentaux vont réduire les budgets prévus pour ce secteur.

    Cette année, les dépenses militaires dans le monde vont augmenter pour la première fois depuis 2009. Elles atteindront 1,547 trillions de dollars, soit 0,6 % de plus par rapport à 2013, selon le rapport du cabinet IHS Jane’s 360.

    Cette croissance est liée principalement à l’augmentation des budgets militaires des pays d’Asie. Il faut dire que la croissance s’y maintient depuis 2009. La Chine, deuxième au classement général après les Etats-Unis (582,4 milliards de dollars), prévoit de dépenser 148 milliards de dollars pour la défense au cours de l’année 2014, selon les experts d’IHS. En 2013, les dépenses de la RPC dans ce secteur atteignaient 139,2 milliards. D’après les prévisions, les dépenses d’armement de la Chine en 2015 pourraient dépasser les budgets militaires de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Allemagne réunies (159,6 milliards de dollars contre 149 milliards). Quant à 2024, les experts prévoient un budget de l’armement de la Chine dépassant celui de tous les pays d’Europe occidentale.

    « Les dépenses de défense de ce pays étaient en cours d’augmentation au cours des dernières années. Partiellement, cela est lié à l’augmentation des salaires des militaires »,analyse Craig Caffrey de l’IHS. « Mais dans le contexte de la croissance économique, Pékin dépense moins en pourcentage par rapport au PIB : 1,63 % en 2009 contre 1,43 % précédemment. »

    Les chiffres chinois officiels diffèrent des montants fournis par le cabinet IHS. Selon le ministère de la Défense de la RPC, en 2013, les dépenses de défense du pays ont représenté près de 107 milliards de dollars. Cette différence pourrait s’expliquer par le fait que le ministère chinois ne prend pas en compte les dépenses pour le R&D dans les projets militaires, ainsi que les coûts des retraites de ses cadres.

    Se basant sur les chiffres chinois officiels, Xu Guangyu, directeur de l'Association du contrôle des armes et du désarmement de la Chine, a expliqué dans une récente interview pourquoi les dépenses militaires chinoises augmentent.

    « Divisons notre budget par nos effectifs de 2,3 millions de militaires : chaque militaire nous coûte donc en moyenne 46.520 dollars. Les effectifs des Etats-Unis étant de 1,42 million, en moyenne 443.660 dollars sont dépensés pour chaque soldat américain. Nos soldats coûtent donc le dixième de ce que coûtent les soldats aux Etats-Unis, et le cinquième de ce qu’ils coûtent au Japon », affirme l’expert chinois.

    Il faut aussi tenir compte de la situation internationale. La Chine a des relations tendues avec presque tous les pays qui l’entourent. Et elle a une frontière commune avec la Corée du Nord, en conflit avec la Corée du Sud.

    La Russie va augmenter ses dépenses militaires de 13 %

    La Russie, troisième dans le classement IHS, va connaître cette année une croissance record de ses dépenses d’armement : +13 %. C’est lié au programme de réarmement le plus important que la Russie ait connu depuis la chute de l’URSS. En tout 700 milliards de dollars seront dépensés à la modernisation militaire en Russie jusqu'en 2020, et la part des dépenses dans ce secteur va passer de 15,6 % à 20,6 %, selon IHS.

    « Au cours des trois prochaines années, les dépenses militaires de la Russie augmenteront de 44 %, passant de 68 milliards de dollars en 2013 à 98 milliards en 2016. Ces moyens supplémentaires seront certainement utilisés pour la modernisation de l’armement, les exercices et l’amélioration des conditions de vie des militaires », conclut Craig Caffrey dans son rapport.

    Malgré l’amélioration du climat économique, les pays industrialisés, Etats-Unis inclus, ont préféré réduire leurs budgets militaires cette année pour se concentrer sur leurs problèmes économiques. C’est aussi le cas du Japon. Quant à l’Australie, l’Inde et la Corée du Sud, ces pays envisagent d’augmenter leurs budgets de défense.

    Après le « top-3 », dans ce classement IHS suivent la Grande-Bretagne (4e place, budget militaire de 58,9 milliards de dollars en 2014), le Japon (5e, 56,8 milliards) et la France (6e, 53,1 milliards). T

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik