Ecoutez Radio Sputnik
    La flotte et l’aviation russes reviennent à Cam Ranh, au Vietnam

    La flotte et l’aviation russes reviennent à Cam Ranh, au Vietnam

    © ru.wikipedia.org
    Défense
    URL courte
    0 114 0 0

    Comme l’a déclaré Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, dans un avenir proche, la flotte militaire russe va de nouveau investir le port vietnamien de Cam Ranh. L’objectif est-il d’y installer une base navale russe ou un point de ravitaillement ? Ce dernier a déjà existé à Cam Ranh pendant 23 ans avant d'être transféré au Vietnam en 2002.

    « Il n’est pas question de base navale russe. Les négociations concernent la création d’un point de ravitaillement pour les navires russes. La Russie souhaiterait que ses bâtiments de surface et sous-marins puissent faire relâche à titre permanent à Cam Ranh », estime Igor Korottchenko, rédacteur en chef de la revue Natsionalnaïa oborona (Défense nationale).

    Le but de telles escales est d’assurer l’approvisionnement en eau et en vivre, d’effectuer des petites réparations en cas de besoin, et certainement de permettre aux effectifs de se reposer. Étant donné le partenariat étroit entre les deux pays et les commandes vietnamiennes de sous-marins et de frégates Guépard russes, l’expert est convaincu qu’il ne sera pas compliqué de trouver une solution qui permettra à la flotte russe de s’installer à nouveau à Cam Ranh et qui arrangera les deux parties. Les négociations actuelles entre la Russie et le Vietnam concernent également l’utilisation de l’aérodrome de Cam Ranh pour le stationnement des avions ravitailleurs russes, qui vont assurer l’activité de l’aviation stratégique russe. Igor Korottchenko souligne que la Russie mène également des négociations de ce type avec Cuba, le Venezuela, Singapour et d’autres pays.

    « Cela est lié au fait que, dans les prochaines années, il sera procédé à un réarmement important de la flotte militaire russe. D’un autre côté, la Russie renforce sa présence militaire dans les régions clefs du monde, dont la région Asie-Pacifique. Des points de rattachement sont nécessaires pour garantir l’activité opérationnelle de la flotte et de l’aviation russes. »             N     

    Lire aussi:

    La marine militaire russe recevra 30 nouveaux navires en 2017
    Les tirs réels de la Flotte russe du Pacifique en vidéo
    La marine russe a-t-elle besoin de nouveaux porte-avions?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik