Ecoutez Radio Sputnik
    Avion de chasse russe SU-27

    La Russie déploiera 20 chasseurs Su-27 en Crimée (source)

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Défense
    URL courte
    Référendum en Crimée (2014) (417)
    0 0 0

    Une vingtaine de chasseurs Soukhoï Su-27 seront déployés dans la base aérienne de Belbek en Crimée, a annoncé mardi à RIA Novosti une source au sein du ministère russe de la Défense.

    Une vingtaine de chasseurs Soukhoï Su-27 seront déployés dans la base aérienne de Belbek en Crimée, a annoncé mardi à RIA Novosti une source au sein du ministère russe de la Défense.

    "D'ici la fin de l'année, les forces russes de défense aérienne stationnées à Belbek recevront environ 20 chasseurs Su-27", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

    Avant l'adhésion de la péninsule de Crimée à la Russie, la base de Belbek abritait plus de 50 appareils, dont des chasseurs MiG-29 de l'Armée de l'air ukrainienne. A l'heure actuelle, la partie russe achève leur transfert à Kiev.

    Le Soukhoï Su-27 (Code Otan Flanker) est un avion de chasse monoplace russe équipé d'un canon de 30 mm et doté d'un rayon d'action de 3.900 kilomètres.

    Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et sa réunification avec la Russie au terme d'un référendum tenu le 16 mars, lors duquel 96,7% des votants se sont prononcés en faveur de cette décision.

    Les nouvelles autorités ukrainiennes, soutenues par l'Occident, ne reconnaissent pas la légitimité du référendum criméen et dénoncent son rattachement à la Russie comme une annexion. Le 28 avril, le président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov a signé une loi proclamant la péninsule de Crimée et la ville de Sébastopol territoires ukrainiens "provisoirement occupés".

    Dossier:
    Référendum en Crimée (2014) (417)

    Lire aussi:

    Trois nouvelles explosions retentissent au Sri Lanka, selon des médias locaux
    Un incendie ravage l'usine produisant les derniers missiles russes Satan II (vidéo)
    Un scandale de corruption lié à l'ambassade de France au Venezuela pourrait éclater
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik