Ecoutez Radio Sputnik
Un nouveau système de dirigeables pour la Défense russe

Un nouveau système de dirigeables pour la Défense russe

Photo: http://www.vega.su/
Défense
URL courte
0700

Le consortium Vega, entreprise pilote de constructions radioélectriques en Russie, entame les essais d'un système d'aérostats de nouvelle génération.

La sphère d'utilisation de ces aéronefs et des dirigeables, surtout civils, ne cesse de s'étendre. S’agissant du pétrole et du gaz, ils servent toujours plus largement à transporter et à monter des équipements de forage et à construire des plate-formes de forage sur le plateau continental. En outre les dirigeables peuvent être utilisés dans la construction des centrales nucléaires et hydro-électriques, et des lignes de transport d'énergie. D'autre part, un intérêt pour les aérostats et les dirigeables est témoigné par le ministère de la Défense. Certains échantillons de ce matériel ont été mis en dotation dans l'armée. Les dirigeables ont des perspectives pour effectuer des patrouilles, le suivi technique et la photographie aérienne. A l'heure actuelle, le développement d'aérostats et de dirigeables spéciaux à des fins militaires est en plein essor dans le monde. La presse fait part d'installation à leur bord d’éléments de systèmes d'alerte d'attaque par missiles. Les concepteurs russes organisent leur travail compte tenu de ces tendances. La situation en la matière tend vers un mieux, bien qu'avant, ces aéronefs étaient sous-estimés sur fond de leur rapide développement à l'étranger. Des résultats bien optimistes ont été obtenus, raconte le directeur général du consortium Vega Vladimir Verba :

« Une entreprise de notre consortium a développé et produit en série un tissu pelliculaire pour les aéronefs du futur. Un système d'aérostat polyvalent de nouvelle génération commandé par le ministère de la Défense et créé par les spécialistes de Vega a été remis au client pour essais. »

Les aérostats de ce système sont construits avec des matériaux nouveaux. Le consortium a mené à sa propre initiative de nombreux recherches et développements. Vladimir Verba note que des résultats positifs ont été obtenus suite à des essais menés au début de juin dans la ville de Kirjatch, de la région de Vladimir.

« La charge utile de l'aéronef peut être différente, il peut même embarquer un radar de détection des moyens d'attaque spatiale qui pourraient apparaître dans un avenir prévisible. »

Le consortium comprend une entreprise qui construit des aérostats et des dirigeables de pointe. De l'avis des spécialistes, leur utilisation pour la surveillance des frontières est très prometteuse. Les appareils installés à leur bord permettront de mener une reconnaissance radio, de détecter des trafiquants de drogue. Les aérostats sont déployés à plusieurs kilomètres d'altitude. Le consortium Vega a déjà réalisé de bons résultats dans la création de systèmes d'aérostats mobiles pour le compte du ministère de la Défense. Quant au dirigeable de transport civil fabriqué en série, sa capacité de charge dépassera, selon les spécialistes, celle de l'hélicoptère Mi-26 qui avoisine 25 tonnes. Le rayon d'action de ce dirigeable sera d'au moins 1 000 kilomètres. Le numéro un en Russie dans la construction de ces aéronefs est la société Avgour. Elle a créé plusieurs appareils déjà exploités et développe des projets de dirigeables d'une grande capacité de charge. /N

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik