Défense
URL courte
0 0 0
S'abonner

Le premier régiment du système de défense anti-aérienne S-500 protègera Moscou et le centre de la Russie, a communiqué aux journalistes le commandant des troupes du commandement de la défense anti-aérienne et antimissile Andreï Demine après les tirs de missiles dans le polygone d'Achoulouk (région d'Astrakhan, sud de la Russie).

Les livraisons des systèmes de pointe S-500 à l'armée commenceront en 2016.

D'après les sources ouvertes, le S-500 est capable de détecter et de détruire simultanément 10 cibles balistiques volant à une vitesse de 7 km/s, ainsi que des blocs de missiles de croisère hypersoniques. Le système doit être largement supérieur au S-400 Triumf en exploitation et à son concurrent américain PAC-3.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: près de 100.000 morts dans le monde, un nouveau transfert de malades depuis Paris
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook