Ecoutez Radio Sputnik
    SNLE Vladimir Monomakh

    Russie: le SNLE Vladimir Monomakh intégré à la Marine

    Rubin
    Défense
    URL courte
    151

    Le SNLE russe du projet 955 Boreï, Vladimir Monomakh, a été officiellement intégré vendredi à la Marine russe lors d'une cérémonie spéciale à Severodvinsk (nord), a annoncé le service de presse des chantiers navals Sevmach de Severodvinsk.

    Le SNLE russe du projet 955 Boreï, Vladimir Monomakh, a été officiellement intégré vendredi à la Marine russe lors d'une cérémonie spéciale à Severodvinsk (nord), a annoncé le service de presse des chantiers navals Sevmach de Severodvinsk.

    "La cérémonie de lever du drapeau Saint-André, symbole de la Marine, à bord du submersible s'est tenue le 19 décembre aux chantiers navals Sevmach. Le commandant en chef adjoint de la Marine Alexandre Fedotenkov a remis le drapeau au commandant du sous-marin Alexandre Nadejdine", a indiqué le service de presse.

    Le Vladimir Monomakh quittera prochainement le port de Severodvinsk pour rejoindre la 25e division des sous-marins de la Flotte russe du Pacifique basée au Kamtchatka.

    Les chantiers navals Sevmach ont confirmé vendredi que le sixième SNLE du projet 955 Boreï, baptisé Kniaz Souvorov (Prince Souvorov), serait mis en chantier le 26 décembre prochain.

    Les deux premiers SNLE de classe Boreï - Iouri Dolgorouki et Alexandre Nevski - sont déjà en service dans la Marine russe. Les quatrième et cinquième sous-marins de cette classe, le Kniaz Vladimir (Prince Vladimir) et le Kniaz Oleg (Prince Oleg), sont en chantier à l'usine Sevmach de Severodvinsk.

    Les SNLE de 4e génération du projet 955 Boreï ont un déplacement de 14.700/24.000 tonnes et peuvent plonger à 450 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 15 nœuds en surface et de 29 nœuds en plongée. Chaque sous-marin du projet Boreï sera doté de 16 missiles balistiques intercontinentaux R-30 Boulava-30 à dix têtes à trajectoires indépendantes.

    Les sous-marins du projet 955 Boreï constitueront la base des Forces navales stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins des projets 941 Akoula (Typhoon selon le code de l'Otan), 667 BDR Kalmar et 667 BDRM Delfin (Delta-3 et Delta-4 selon l'Otan) en 2018.

    Lire aussi:

    Le sous-marin lanceur d’engins Prince Vladimir mis à l'eau en Russie (images)
    CNBC dévoile les projets de la Russie sur ses sous-marins dotés de missiles hypersoniques
    3 sous-marins nucléaires de la classe Boreï déjà en service dans la marine russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik