12:20 09 2019
      L'EI a exécuté 100 de ses djihadistes étrangers déserteurs

      L'EI a exécuté 100 de ses djihadistes étrangers déserteurs

      © Photo: AP/Militant Website (archives)
      Défense
      11

      Selon le Financial Times, l'organisation djihadiste a créé une police militaire pour éviter la désertion de ses membres étrangers voulant fuir les combats, rapportent les médias.

      Le groupe djihadiste État islamique (EI) a exécuté cent de ses combattants étrangers qui tentaient de quitter la ville syrienne de Raqqa (nord), a affirmé samedi dans le Financial Times un activiste opposé au régime syrien et à l'EI.

      Selon des membres du groupe EI à Raqqa, une police militaire a été créée pour s'occuper des combattants étrangers tentant de déserter les combats, donnant lieu à des dizaines de fouilles de domiciles des combattants et à autant d'arrestations. La presse britannique affirmait mi-octobre que cinq Britanniques, trois Français, deux Allemands et deux Belges, qui voulaient rentrer dans leur pays d'origine après s'être plaints de combattre des groupes rebelles plutôt que les forces du régime de Bachar el-Assad, avaient été faits prisonniers par le groupe EI.

      Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
      Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
      Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
      Un magazine allemand présage l'effondrement des bases du commerce mondial d'ici quelques jours