Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Russie: les dirigeants de l'OTSC en visite au Centre de commandement intégré

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    A l'issue des sommets de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) et de l'Union économique eurasiatique (UEEA), le président russe Vladimir Poutine a invité ses homologues des pays membres de ces organisations à visiter le Centre national de commandement de la défense inauguré à Moscou le 1er décembre dernier.

    A l'issue des sommets de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) et de l'Union économique eurasiatique (UEEA), le président russe Vladimir Poutine a invité ses homologues des pays membres de ces organisations à visiter le Centre national de commandement de la défense inauguré à Moscou le 1er décembre dernier.

    Le dirigeant russe est arrivé dans le Centre en compagnie des présidents biélorusse, kazakh, arménien et kirghiz.

    Selon Vladimir Poutine, le Centre national de commandement de la défense fonctionnera dans l'intérêt de tous les pays membres de l'OTSC, ce qui facilitera la direction des dispositifs de défense nationaux.

    "Les équipements installés dans le Centre utilisent uniquement des technologies russes et sont dotés d'un réseau d'ordinateurs unique en son genre", a souligné le chef de l'Etat russe.

    "Je suis persuadé que cela facilitera la direction des systèmes de défense nationaux, ainsi que le commandement de nos troupes et la coordination entre nos forces armées", a conclu Vladimir Poutine.

    Inauguré le 1er décembre, le Centre national de commandement de la défense russe fonctionnera à plein régime dès le début de 2015. Il intègre tous les flux d'informations militaires, ce qui permet aux autorités compétentes de contrôler en temps réel la situation dans l'ensemble des forces armées: de chaque unité au ministère de la Défense.

    Le service informatique du Centre permet de modéliser des situations de crise non seulement le long des frontières russes, mais aussi dans n'importe quel point du globe.

    Le Centre est en outre lié à d'autres administrations du pays avec lesquelles il peut, au besoin, échanger des informations.

    Lire aussi:

    La Russie et ses alliés de l’espace post-soviétique tendent la main à l’Onu
    Russie et USA continuent d'échanger des infos en Syrie pour éviter les incidents aériens
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik