Ecoutez Radio Sputnik
    Porte-hélicoptères de classe Mistral

    Moscou doit exiger le remboursement des Mistral

    © REUTERS/ Stephane Mahe
    Défense
    URL courte
    Résiliation du contrat Mistral (128)
    0 1153218920

    La France doit rembourser les sommes versées si elle n’a pas l’intention de livrer les Mistral, estime un député russe.

    Si la France ne compte pas livrer les navires de classe Mistral à la Russie, elle doit rembourser les sommes versées dans les plus brefs délais, a déclaré le chef du Comité de la défense de la Douma (chambre basse du parlement russe) Vladimir Komoïedov.

    "Nous devons exiger immédiatement le remboursement des sommes versées pour la réalisation de ce contrat, avec des amendes, et mettre un point final à cette affaire", a déclaré M. Komoïedov.

    "Pour la Marine, ces navires n’ont pas une grande importance. Lors de la conclusion du contrat avec la France, on avait réalisé une sorte de révérence politique, nous avons fait des concessions aux Français, et désormais au lieu de faire preuve de reconnaissance, ils montrent aux USA et à l’Occident leur soi-disant indépendance, alors qu’en réalité c’est la preuve de l’absolue inconsistance des dirigeants français, qui ne respectent pas la parole donnée", a souligné le chef du Comité.

    Le contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de guerre de classe Mistral a été signé entre la Russie et la France en 2011. La livraison du premier des deux navires, le Vladivostok, aurait dû avoir lieu cet automne, mais elle a été suspendue par le président français François Hollande sine die au motif que les conditions "n'étaient pas réunies" en raison de la crise ukrainienne.

    Moscou envisage de réclamer à la France une indemnité pour le non-respect du contrat.

    Dossier:
    Résiliation du contrat Mistral (128)

    Lire aussi:

    Mistral: la France doit honorer le contrat avec la Russie (maire de Nice)
    Mistral: une majorité de Français favorable à la livraison (sondage)
    Mistral: la réputation de la France est en jeu (diplomate russe)
    Mistral: navires ou argent, Moscou acceptera la décision de Paris
    Tags:
    Mistral, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik