Défense
URL courte
0 545
S'abonner

L'accord de coopération militaire russo-chypriote qui doit être signé fin février ne prévoit pas la mise en place d'une base militaire russe sur l'île, a fait savoir une source diplomatique.

Auparavant, le président chypriote Nicos Anastasiades a annoncé son intention de renouveler l'actuel accord de coopération militaire avec la Russie lors de sa visite à Moscou prévue le 25 février. Dans ce contexte, l'agence Chine nouvelle a affirmé que Chypre mettrait à disposition de Moscou un site militaire sur son territoire.

"La question du déploiement d'une base militaire russe n'a pas été évoquée. Il s'agit de fournir à Moscou les mêmes possibilités d'utiliser la base aérienne de Paphos dont disposent aujourd'hui la France et l'Allemagne", a fait savoir la source.

A l'heure actuelle, la Russie est autorisée à ravitailler ses navires militaires dans le port chypriote de Limassol (sud).

L'intention de Nicosie de signer un nouvel accord militaire avec Moscou a provoqué le mécontentement de certains partenaires de Chypre au sein de l'Union européenne. Ainsi, le diplomate britannique Ric Todd a estimé que Chypre devait partager la position commune de l'UE à l'égard de la Russie sur fond de crise ukrainienne.

Le président Anastasiades a déclaré en réponse que Chypre était un Etat souverain capable de prendre des décisions indépendantes.

Lire aussi:

Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
«Les Américains ont déclenché une guerre commerciale non seulement contre la Chine, mais également contre l’Europe»
«Ce serait une catastrophe»: Dupond-Moretti s’inquiète d’une éventuelle victoire de Le Pen en 2022
Tags:
Chypre, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook