Ecoutez Radio Sputnik
    Système de défense antiaérienne et antimissile S-400 Triumph

    Moscou pourrait livrer des missiles S-400 à Téhéran

    © Russian Defence Ministry
    Défense
    URL courte
    0 584
    S'abonner

    Une telle possibilité a été évoquée lors des négociations entre les ministres de la Défense des deux pays fin janvier.

    La Russie pourrait livrer à l'Iran des systèmes antiaériens S-400 au lieu des missiles S-300 commandés auparavant par Téhéran, rapporte mardi le journal Kommersant.

    Auparavant, Moscou a proposé de livrer à l'armée iranienne des systèmes de défense aérienne Anteï-2500, version modernisée des missiles S-300 dont la livraison à Téhéran avait été suspendue suite à l'imposition de sanctions internationales à l'encontre de la République islamique en 2010.

    Selon une source au sein du système russe de coopération militaro-technique, il est probable que la partie iranienne refusera d'acheter des Anteï-2500. Dans ce cas, la Russie pourrait proposer à l'Iran des systèmes ultramodernes S-400, a fait savoir l'interlocuteur du quotidien.

    Une source diplomatique iranienne a pour sa part confirmé au journal que cette question avait été évoquée le 20 janvier dernier lors des négociations entre les ministres de la Défense des deux pays, Sergueï Choïgou et Hossein Dehghan.

    Dans le même temps, la Russie ne serait prête à réaliser cette option qu'à condition que Téhéran retire sa plainte contre l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport suite à son refus de fournir les S-300 à la partie iranienne.

    En 2007, Moscou et Téhéran ont conclu un contrat engageant la Russie à fournir cinq batteries de missiles antiaériens S-300 pour un montant d'environ 800 millions de dollars. Cependant, l'exécution du contrat a été suspendue en septembre 2010 par le président russe de l'époque Dmitri Medvedev en application de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, qui interdisait de fournir des armements offensifs à Téhéran.

    Lire aussi:

    S-300: Téhéran appelle Moscou à respecter le contrat
    Missiles russes: l'Iran refuse de recevoir les Tor au lieu des S-300
    Russie-Iran: aucun accord sur les missiles Anteï-2500 (Moscou)
    Tags:
    S-400, S-300, Anteï-2500, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik