Défense
URL courte
0 1198
S'abonner

Les bombardiers supersoniques B-1B Lancer, symbole de la dissuasion nucléaire aéroportée américaine durant la "guerre froide", porteront bientôt de nouveau des charges nucléaires.

Le Pentagone a décidé de transférer de l’Air Combat Command (ACC) vers l’Air Force Global Strike Command (AFGSC) les bombardiers supersoniques B-1B Lancer, symbole de la "guerre froide", qui seront de nouveau dotées de charges nucléaires, rapporte Rossiïskaïa gazeta citant l'USAF.  

"Ce +réalignement+ permettra de regrouper sous un commandement unique les trois types de bombardiers stratégiques déjà existants et un appareil en cours de création dans le cadre du programme LRS-B (Long Range Strike-B)", a expliqué la Secrétaire à l’US Air Force Deborah Lee Jones.

Ainsi, 63 bombardiers B-1 et 7.000 effectifs seront transférés de l’ACC vers l’AFGSC dans le cadre du "réalignement" qui devrait être finalisé au 1er octobre prochain.

Le journal russe rappelle que les bombardiers B-1B ont été conçus dans les années 1970. Après leur retrait de l'aviation stratégique américaine au début des années 1990, ils ont été utilisés pour soutenir les troupes terrestres lors des opérations dans les Balkans, en Irak et en Afghanistan.

Le Strategic Air Command (SAC) de l’US Air Force, dissuasion nucléaire aéroportée américaine durant la "guerre froide", avait été dissous en 1992, suite à la chute du Pacte de Varsovie. L’Air Force Global Strike Command regroupera désormais l’ensemble des forces de frappes à longue portée de l’USAF, qu’elles soient conventionnelles ou nucléaires.

Lire aussi:

Aux USA, les pilotes de drones quittent l'armée de l'air en masse
Les USA ont testé des chasseurs soviétiques dans la "zone 51"
Des avions de chasse US patrouillent le ciel des pays Baltes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook