Défense
URL courte
0 956
S'abonner

115 chasseurs de neuf pays patrouilleront l'espace aérien et imiteront des attaques contre l'aviation ennemie.

Les exercices aériens Arctic Challenge Exercise 2015 engageant 3.600 militaires et 115 avions de cinq pays de l'Otan (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Norvège, Pays-Bas), ainsi que de la Suède, de la Finlande et de la Suisse ont commencé lundi dans le nord de la Suède, a annoncé le ministère suédois de la Défense.

Selon le scénario des exercices qui se dérouleront jusqu'au 5 juin, 115 avions de neuf pays dont des chasseurs JAS-39 Gripen suédois, F-18 finlandais et F-16 norvégiens patrouilleront l'espace aérien et imiteront des attaques contre l'aviation ennemie. Jusqu'à 100 avions pourront voler simultanément dans les airs.

Les militaires s'entraîneront également à coopérer dans le cadre d'opérations de paix sous l'égide de l'Onu. 

"Nous devons renforcer notre potentiel militaire et cette coopération sert à améliorer notre préparation au combat", a déclaré le premier ministre suédois Stefan Löfven.

Il s'agit de la deuxième édition des exercices Arctic Challenge Exercise. La première édition a réuni les militaires norvégiens, suédois, finlandais, britanniques et américains en 2013.

Les Suédois ne sont pas tous favorables à la tenue des exercices d'envergure avec la participation de l'Otan dans le nord du pays. Les représentants du secteur touristique, du peuple autochtone des Samis (Lapons), ainsi que les pacifistes s'opposent à l'organisation des manœuvres. Les partis suédois de l'environnement et de gauche dénoncent aussi la politique suédoise de rapprochement avec l'Alliance.

"Ces exercices signifient que le gouvernement nous rapproche peu à peu de l'Otan sans demander l'avis du peuple suédois", a déclaré le dirigeant du Parti de gauche Jonas Sjöstedt.

Selon des récents sondages, 37% des Suédois se prononcent contre l'adhésion de leur pays à l'Otan, alors que 31% sont favorables à cette idée.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéos
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
F/A-18 Hornet, Saab JAS 39 Gripen, F-16 Fighting Falcon, Arctic Challenge Exercise 2015 (ACE 2015), OTAN, Stefan Löfven, Suisse, Suède, Norvège, Pays-Bas, Finlande, France, États-Unis, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook