Ecoutez Radio Sputnik
    Missile hypersonique

    La Chine teste avec succès un missile hypersonique

    © Photo. Youtube / capture d'écran
    Défense
    URL courte
    219011

    La Chine a testé avec succès un engin hypersonique Wu-14 capable de pénétrer le système de défense antimissile des Etats-Unis et d'effectuer une frappe nucléaire.

    Un missile balistique Wu-14 a été tiré depuis une base militaire de l'Ouest de la Chine le 7 juin. Il s'agit du quatrième test effectué ces 18 derniers mois.

    Le missile chinois, qui consiste en une sorte de planeur expérimental, est lancé avec un missile balistique traditionnel, dont il se détache lorsqu'il atteint la stratosphère. Il plane ensuite dans la stratosphère avant de s'abattre sur la cible désignée.

    Un essai du système GMD américain
    © Flickr / U.S. Missile Defense Agency
    Le missile peut contenir une charge militaire ordinaire, mais aussi une ogive nucléaire. Suite au détachement, la vitesse du bloc atteint près de 12.300 km par heure.

    Selon le portail d'information numérique Washington Free Beacon, le missile a montré une meilleure capacité de manœuvre que lors des tests précédents. Ceci confirme qu'il est en mesure de pénétrer le système de défense antimissile américain.

    Rick Lehner, porte-parole de la Missile Defense Agency des Etats-Unis, s'est abstenu de tout commentaire concernant les capacités du Pentagone à abattre de tels missiles hypersoniques avec les systèmes utilisés actuellement par le département de la Défense US, a fait savoir Washington Free Beacon.

    Entretemps, la commission exécutive du Congrès américain sur la Chine a souligné dans son rapport du novembre 2014 que "les missiles hypersoniques peuvent rendre les systèmes de défense antimissile moins efficaces et potentiellement démodés".

    "Compte tenu des résultats des quatre tests que la Chine a effectué ces 18 derniers mois, il est possible que la production de la première version du missile soit bientôt terminée et que dans un ou deux ans l'appareil soit mis en service", a estimé Rick Fisher, expert du Centre international pour la stratégie et l'évaluation.

    Le premier test du missile hypersonique Wu-14 s'est déroulé le 9 janvier 2014, le deuxième et le troisième ont eu lieu le 7 août et le 2 décembre respectivement.

    A présent quatre pays travaillent sur l'élaboration de l'arme hypersonique: les Etats-Unis, la Russie, la Chine et l'Inde.

     

    Lire aussi:

    La Chine teste un missile hypersonique
    L'accord de Lausanne et l'avenir du bouclier antimissile US en Europe
    Expert: la défense antimissile US laisse à désirer
    Tags:
    missiles, bouclier antimissile, défense, nucléaire, Wu-14 (missile chinois), Rick Lehner, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik