Ecoutez Radio Sputnik
    USS Gerald R. Ford

    Etats-Unis: un ingénieur de l'US Navy mord à l’hameçon du FBI

    © Wikipedia / Navy photo by Mass Communication Specialist Second Class Aidan P. Campbell
    Défense
    URL courte
    11934
    S'abonner

    Piégé par un agent du FBI se faisant passer pour un espion égyptien, Mostafa Ahmed Awwad, ingénieur de l’US Navy, est accusé d’espionnage pour avoir voulu vendre à l’Égypte les plans du porte-avions nucléaire USS Gerald Ford, a annoncé lundi le ministère américain de la jJstice.

    Mostafa Ahmed Awwad n’a jamais travaillé pour le renseignement égyptien, pourtant un agent du FBI sous couverture lui a demandé de lui procurer des documents secrets américans, se présentant comme un responsable du renseignement du pays des pharaons.

    «Awwad a plaidé coupable d’avoir utilisé sa position de confiance dans l'US Navy pour fournir les plans du porte-avions nucléaire USS Gerald R.Ford», rapporte le procureur général adjoint du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis, John Carlin.

    Mostafa Ahmed Awwad, 35 ans, a été engagé par la marine américaine en février 2014 comme ingénieur civil au Département de génie et de la planification nucléaire du chantier naval de Norfolk (Virginie). Peu de temps après, un agent du FBI l’a contacté pour lui proposer un rendez-vous. Le lendemain, l’agent, se faisant passer pour un espion égyptien, a demandé à M.Awwad de voler les plans du porte-avions nucléaire «le plus avancé au monde» l’USS Gerald Ford qui est actuellement en cours de construction. L’ingénieur a accepté de coopérer et a trouvé une méthode qui lui a permis de contourner le système de sécurité de l’US Navy. Il a donc procuré à «l’Egyptien» les plans en question comprenant des informations sur la propulsion nucléaire du navire marqués du sigle NOFORN qui interdit de les remettre à une personne de nationalité étrangère. En retour, il a reçu 3.000 dollars en liquide dans une cachette.

    Après avoir demandé à rencontrer les plus hauts responsables égyptiens au Caire, M.Awwad a reçu un plan pour s’échapper qui s’est avéré être une enveloppe vide e 1.000 dollars de l’agent promis pour fuir. Après cette rencontre organisée par le FBI, il a été rapidement arrêté.

    L’ingénieur a plaidé coupable le 15 juin dernier devant un juge fédéral et connaîtra sa peine le 21 septembre. Il encourt de 8 à 11 ans de prison.


    Lire aussi:

    La NSA disposerait d'un nouveau logiciel espion
    Egypte: prison à vie pour l'ex-président Morsi pour "espionnage"
    Espionnage US: les Européens et Américains ont des craintes
    Espionnage: Poutine dénonce l'hypocrisie de l'Occident
    Tags:
    US Navy, espionnage industriel, USS Gerald R.Ford, FBI, John Carlin, Mostafa Ahmed Awwad, Egypte, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik