Ecoutez Radio Sputnik
    Совместная тренировка экипажей ВВС к празднику Общее небо

    L'Otan accuse la Russie d'agressivité dans la collecte d'informations

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Défense
    URL courte
    32383
    S'abonner

    Les autorités de L'Otan affirment que la Russie collecte des données sur la Marine de l'Otan dans l'Atlantique, la Baltique, la Méditerranée et la mer Noire en appliquant des méthodes pouvant être considérées comme agressives.

    "La Fédération russe observe et collecte probablement des informations sur les unités navales de l'Otan dans la Baltique, l'Atlantique, la Méditerranée et la mer Noire, en usant de méthodes qui peuvent être considérées comme téméraires voire même parfois agressives ", a confié à la RTBF  le Commandant suprême adjoint des forces alliées en Europe, le général  britannique Adrian Bradshaw.

    Cette accusation est une réponse aux militaires américains qui ont diffusé les images d'un avion bombardier Su-24 russe survolant l'un de leurs destroyers à basse altitude dans la mer Noire fin mai. C'est ce geste-là qui est perçu comme agressif de la part de la Russie.

    Comme l'a annoncé à plusieurs reprises le ministère de la Défense russe, ces deux dernières années, l'intensité de l'entraînement militaire près des frontières de la Russie s'est considérablement accrue. En même temps, il est facile de s'apercevoir que l'ennemi fictif est la Russie, contre laquelle les alliés luttent lors d'exercices.

    Ainsi, l'Otan lance le plus grand exercice militaire depuis la fin de la Guerre froide,  dénommé "Trident Juncture". "Nous devons renforcer leur démarche à l'approche d'une crise de haute intensité", a déclaré le commandant suprême allié pour la Transformation (Cact), le général Jean-Paul Paloméros, en référence aux forces navales de l'Alliance.

    Environ 150 Marines (fusiliers marins américains) et trois avions à rotors basculants Osprey seront déployés sur le porte-hélicoptères britannique Océan en Méditerranée, a rapporté le journal britannique Times.

    En outre, les marins américains seront stationnés sur des navires espagnols, français, italiens et néerlandais.


    Lire aussi:

    L'agressivité de l’OTAN, meilleure promotion pour Poutine en Russie (expert français)
    Tags:
    mer Baltique, agression russe, unités navales de l'Otan, fusiliers marins, Su-24, Trident Juncture 2015, RTBF, OTAN, Adrian Bradshaw, mer Noire, Méditerranée, Atlantique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik