Défense
URL courte
42247
S'abonner

Parmi l'une de ses modifications, l'hélicoptère amphibie russe Mi-14 pourrait être muni d'une grenade anti-sous-marine. La "résurrection" de ce système est lourde de dangers pour les sous-marins occidentaux, annonce The Diplomat, un magazine japonais.

Fabriqué aux années 1960, le Mi-14 a été conçu pour la lutte anti-sous-marine et la recherche de mines. Portant une bombe nucléaire, il est capable de détruire des sous-marins à un kilomètre à la ronde. Durant les dernières années de la guerre froide, le Mi-14 est devenu célèbre pour avoir abattu un sous-marin occidental, probablement américain, dans les eaux territoriales soviétiques.

Pourtant, dans les années 1980, la fabrication de l'hélicoptère a été suspendue et, en 1996, retiré de l'équipement d'armements, probablement sous la pression des  États-Unis.

Si la production de l'hélicoptère amphibie reprend, un nouveau MI-14 sera fabriqué dans les usines de Kazan. La version modernisée sera équipée de nouveaux moteurs, d'un équipement moderne et du meilleur système de guidage. L'hélicoptère pourra ainsi tenir plus longtemps dans les airs et en même temps mieux flotter, explique the Diplomat.


Lire aussi:

Les troupes antiaériennes russes capables de détecter les avions "furtifs" US
Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Tags:
système de guidage, Mi-14, The Diplomat, Russie, sous-marins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook