Ecoutez Radio Sputnik
    Les alliés des USA impuissants face à la guerre électronique russe

    Les alliés des USA impuissants face à la guerre électronique russe

    © Sputnik . Vladimir Astapkovitch
    Défense
    URL courte
    7114310
    S'abonner

    Au cours d'exercices communs en Europe de l'Est, les militaires américains ont dû reconnaître que le matériel de transmissions qu'ils fournissent aux alliés était vulnérable face aux technologies russes.

    Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique permettant d'intercepter les signaux de l'ennemi et de les brouiller représentent un sérieux défi pour les armées des alliés américains qui organisent des manœuvres en Europe de l'Est, écrit le Wall Street Journal se référant à des militaires américains.

    Les technologies à disposition des forces russes permettent non seulement d'identifier la source des émissions de signal de l'ennemi, mais également de mieux masquer leurs propres transmissions, ce qui permet de ne pas dévoiler les déplacements de troupes russes, écrit le quotidien.

    D'après les représentants de l'armée américaine suivant le déroulement des exercices en Lituanie, la protection des communications représente la principale difficulté. En l'absence d'une telle protection, les alliés ne peuvent pas dire sur les ondes leur localisation où celle du commandement. Au final, les Américains ont dû envoyer dans les unités russes leurs sergents et envoyer des cryptages par leur biais.

    Comme le rapporte le WSJ, les technologies de transmissions américaines permettent d'effectuer des communications d'un très haut niveau de confidentialité, mais en raison des restrictions portant sur l'exportation, ces transmetteurs ne peuvent pas être fournis aux alliés, c'est pourquoi ils reçoivent des modèles plus basiques.

    Selon le journaliste du WSJ Julian Barnes, les politiciens américains craignent que les technologies plus avancées tombent entre les mains des "agents russes", par conséquent ils s'opposent à la levée de cette restriction. Alors que la mise au point des systèmes de transmissions efficaces dont les alliés pourraient se servir est loin d'être terminée.

    Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

     

    Lire aussi:

    L'Eurogroupe reçoit de nouvelles propositions de la Grèce
    Un "euro-sommet" d'urgence pour décider du sort de la Grèce
    L'Allemagne propose aux Etats-Unis de remplacer Porto Rico par la Grèce
    Tags:
    Commission européenne, Donald Tusk, Bruxelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik