Ecoutez Radio Sputnik
    sous-marin du projet 636

    Mer Noire: vers une renaissance de la flotte sous-marine russe

    © Sputnik . Vitaliy Ankov
    Défense
    URL courte
    15755

    Selon le commandant en chef de la Marine russe, deux sous-marins du projet 636 Kolpino et Velikiy Novgorod, qui seront prochainement livrés à la Flotte russe, contribueront à redresser les forces sous-marines en mer Noire.

    "Avec l'arrivée de ces submersibles à Novorossisk, nous pourrons constater le redressement des forces sous-marines de la Flotte russe en mer Noire, car les sous-marins du projet 636 possèdent de l'autonomie sous l'eau, des équipements de pointe et les armements les plus modernes, notamment des missiles antiaériens et de croisière", a déclaré l'amiral Viktor Tchirkov.

    Toujours selon lui, les deux sous-marins du projet 636 Kolpino et Velikiy Novgorod, dont la livraison à la Flotte russe est prévue d'ici la fin de l'année prochaine, sont en construction sur les Chantiers navals de l'Amirauté de Saint-Pétersbourg. En outre, Viktor Tchirkov a précisé que la construction d'une série de six submersibles à propulsion diesel-électrique du projet 636 était "sous le contrôle permanent du commandement en chef de la Marine russe".

    "En 2014, deux sous-marins à propulsion diesel-électrique du projet Novorossisk et Rostov-sur-le-Don ont été déjà remis à la Flotte russe. Le sous-marin du même projet Stary Oskol a été mis à l'eau ce mois. Le submersible du projet Krasnodar sera remis à la Flotte russe d'ici la fin 2015", a indiqué Viktor Tchirkov.

    En outre, il a ajouté qu'en construisant des sous-marins, les ingénieurs russes visaient "l'augmentation de la profondeur de plongée et de la vitesse de croisière des submersibles nucléaires et à propulsion diesel-électrique, la réduction du bruit sous-marin et de la détectabilité, tout en mettant l'accent sur le développement postérieur de leurs appareils énergétiques, des armes et de l'équipement électronique".

    Le projet 636 est la suite du projet soviétique très réussi 877 Paltus. Dans la classification Otan ces deux projets sont baptisés Kilo. L'Occident appelait également ce sous-marin "trou noir dans l'océan" car il était pratiquement indétectable par le sonar des forces anti-sous-marines de l'Otan. L'émission sonore des submersibles de ce projet est largement plus basse, ce qui fait d'eux les sous-marins les plus silencieux du monde.

    De nombreux pays étrangers achètent volontiers les sous-marins du projet 636. A l'heure actuelle, les sous-marins de classe Kilo sont en service dans la marine algérienne, vietnamienne, indienne, iranienne et chinoise.

    Lire aussi:

    Salon de Saint-Pétersbourg: quelles innovations pour la flotte de demain?
    La renaissance de la flotte sous-marine non nucléaire en Russie
    Daily Express: la Grande-Bretagne effrayée par des sous-marins de poche russes
    Tags:
    sous-marins, projet 636 Varchavianka, B-268 Veliki Novgorod, Marine russe, Viktor Tchirkov, Saint-Pétersbourg, mer Noire, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik