Défense
URL courte
9264
S'abonner

Le premier SNLE indien, INS Arihant, qui passe des essais en mer, sera livré à l'armée dès 2016.

L'Inde envisage de construire au moins six sous-marins nucléaires d'attaque (SNA), a annoncé mercredi le chef adjoint d'Etat-major de la Marine indienne, le contre-amiral P.Murugesan au magazine indien The Economic Times.

"Le gouvernement a donné son feu vert à la création de six nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque au début de l'année. Nous avons lancé les travaux de conception, mais nous sommes toujours à l'étape de conceptualisation", a indiqué le contre-amiral.

Le premier sous-marin lanceur d'engins (SNLE) indien, INS Arihant, passe des essais en mer. Ce submersible sera livré à la marine dès 2016.

Les six futurs sous-marins viendront compléter la branche navale de la triade nucléaire indienne. D'après The Economic Times, leur conception coûtera près de 900 milliards de roupies (près de 13 milliards d'euros).

A l'heure actuelle, la Marine indienne dispose d'un seul sous-marin nucléaire d'attaque, INS Chakra, pris en crédit-bail à la Russie.

Moscou et New Delhi achèvent des négociations sur l'acquisition en crédit-bail d'un autre sous-marin nucléaire russe, désigné comme Chakra-III. La revue économique The Times of India a annoncé début juillet, se référant à des sources dans la Marine nationale, qu'il s'agit d'un submersible de classe Iassen, le sous-marin le plus silencieux conçu en Russie.

"Les SNA – sous-marins nucléaires d'attaque – doivent garantir le potentiel de combat de la flotte sous-marine indienne. Nous comptons atteindre cet objectif en utilisant à la fois des sous-marins diesel-électriques, nucléaires d'attaque et nucléaires lanceurs d'engins", a déclaré à Sputnik à New Delhi le vice-président de la Société des études politiques Uday Bhaskar.

Selon M.Bhaskar, "si on analyse l'évolution des Marines de guerre des Etats-Unis, de l'ex-URSS, du Royaume-Uni, de la France ces 40 ou 50 dernières années, ainsi que le récent développement de la Marine chinoise, on constate qu'il s'agit toujours du même scénario. L'Inde cherche à atteindre le même niveau et à pouvoir créer et construire ses sous-marins nucléaires d'attaque", a conclu l'expert.

Lire aussi:

Poutine: la Marine russe a des armes sophistiquées «qui n’ont toujours pas d’équivalent dans le monde»
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Tags:
sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE), sous-marin nucléaire d'attaque (SNA), INS Chakra, INS Arihant, P.Murugesan, Inde, Russie, sous-marins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook