Ecoutez Radio Sputnik
    Chantiers navals du Nord (Saint-Pétersbourg)

    Un porte-avions russe à propulsion nucléaire en gestation

    © Sputnik . Aleksei Danichev
    Défense
    URL courte
    1514

    Le projet de porte-avions russe de nouvelle génération n'en est pour le moment qu'au stade de la conception. Mais une chose est certaine: ce sera un navire à propulsion nucléaire.

    Le nouveau porte-avions en cours de développement en Russie sera équipé d'un moteur nucléaire, a annoncé lundi un porte-parole du consortium de construction navale (OSK).

    "Le projet de porte-avions russe est toujours en phase de conception. La recherche et développement effectuée par le bureau d'études Nevski a montré qu'un moteur nucléaire était le seul à pouvoir répondre aux exigences formulées envers le navire en termes de capacité énergétique, d'autonomie et de distance franchissable", a indiqué le porte-parole.

    Selon lui, le bureau d'études Nevski effectue ces travaux depuis 2007. Le bâtiment, dont les principaux paramètres sont déjà définis, sera construit par le consortium OSK.

    Le directeur général du bureau d'études, Sergueï Vlassov, a auparavant fait savoir qu'il existait deux versions du projet. La première prévoit la construction d'un navire à propulsion nucléaire, déplaçant 80.000 à 85.000 tonnes et capable d'accueillir environ 70 avions embarqués. La seconde version correspond à un porte-avion à propulsion classique, d’un déplacement de 55.000 à 65.000 tonnes et disposant d'un groupe aérien de 50 à 55 appareils.

    Le commandant en chef des forces navales russes, l'amiral Viktor Tchirkov, a pour sa part fait état de la mise au point de grands bâtiments de projection capables de transporter plus de 10 hélicoptères et environ 450 fusiliers marins. Le ministère de la Défense a fait savoir que le premier navire de cette classe verrait le jour d'ici 2020. Son déplacement sera de l'ordre de 16.000 tonnes.

    Selon les représentants de la Marine de guerre russe, l'aspect du navire est déjà défini, mais sa conception n'est pour le moment qu'au stade de l'avant-projet. Les spécialistes affirment pour leur part qu'il faudra moins de cinq ans pour développer et construire un bâtiment de projection de cette classe.

    Lire aussi:

    Russie: la Marine se dotera d'un nouveau porte-avions après 2030
    Salon de Saint-Pétersbourg: quelles innovations pour la flotte de demain?
    Le porte-avions Vikramaditya quitte la Russie pour l'Inde
    La Russie n'a pas besoin de nouveaux porte-avions (Rogozine)
    Tags:
    porte-hélicoptères, porte-avions, 23000E Chtorm (porte-avions), bureau d'études Nevski, Consortium russe de constructions navales (OSK), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik