Ecoutez Radio Sputnik
    Des militaires russe et chinois lors des exercices militaires conjoints Coopération maritime 2015, août 2015

    Coopération navale 2015: fin des exercices russo-chinois

    © Sputnik .
    Défense
    URL courte
    12361

    La deuxième étape des exercices, entamée le 23 août dans le golfe de Pierre le Grand, a impliqué près de 22 navires de combat et ravitailleurs, 20 avions et hélicoptères, plus de 500 militaires et 40 unités techniques.

    La deuxième et la dernière étape des exercices russo-chinois Coopération navale 2015 (Joint Sea 2015) a officiellement pris fin près de Vladivostok (Extrême-Orient russe), a annoncé vendredi le porte-parole du district militaire de l'Est Roman Martov.

    "Ce matin, l'état-major conjoint des exercices Coopération navale 2015 a déclaré qu'ils prenaient fin, et qu’ils s’étaient achevés avec succès. Ces exercices ont été marqués par un haut niveau de coopération entre les marins russes et chinois lors des opérations sur le sol, dans les airs et en mer, permettant d'accumuler une expérience inestimable", a indiqué le porte-parole.

    La deuxième étape des exercices, entamée le 23 août dans le golfe de Pierre le Grand, a impliqué  près de 22 navires de combat et ravitailleurs, 20 avions et hélicoptères, plus de 500 militaires et 40 unités techniques.

    La première étape des manœuvres s'est déroulée en Méditerranée au mois de mai. Les soldats se sont alors entraînés au tir d'artillerie, à la défense anti-submersible et à la lutte contre les pirates. Les résultats des exercices ont été salués par le commandement des forces armées de la Russie et de la Chine.

    Lire aussi:

    Les exercices maritimes russo-chinois entrent dans leur phase active
    Exercices militaires sino-russes: un débarquement naval "brillant"
    Les exercices militaires russo-chinois "Coopération maritime – 2015"
    Exercices militaires russo-chinois dans l'Extrême-Orient russe
    Tags:
    coopération navale, Coopération navale 2015 (exercice), Marine chinoise, Marine russe, Roman Martov, Vladivostok, Extrême-Orient, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik