Ecoutez Radio Sputnik
    Missile hypersonique chinois DF-21D

    Les USA attendent le dévoilement du "tueur de porte-avions" chinois

    © AP Photo / Elizabeth Dalziel, File
    Défense
    URL courte
    31376
    S'abonner

    La Chine montrera jeudi lors du défilé militaire son nouveau missile hypersonique, longtemps tenu secret, qui menace de bouleverser l’équilibre du pouvoir dans le Pacifique occidental, écrit The Financial Times en citant des experts militaires chinois.

    Le "tueur de porte-avions", ou DF-21D, qui, selon les services de renseignements américains, aurait une portée maximale de plus de 1.450 km, sera paradé au centre de Pékin lors du défilé donné à l’occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, écrit le Financial Times.

    Les succès de la Chine dans le développement d’un missile balistique anti-navire capable de détruire des porte-avions inquiètent sérieusement les analystes de l’US Navy. Les experts estiment que le missile est capable de bouleverser l’équilibre du pouvoir  dans la région. Le monde entier suit attentivement les nouvelles sur le DF-21D. Dans le même temps, le ministère chinois de la Défense nationale reste silencieux sur le missile. Il a seulement confirmé en 2011 que le DF-21D en était au en stade de la conception.

    Il s'agirait alors du premier missile balistique à longue portée et basé à terre capable d'engager un porte-avions et son groupe de soutien en mouvement, ce qui menace directement le potentiel maritime militaire américain. L'Institut Naval des États-Unis (United States Naval Institute) a déterminé en 2009 que sa charge militaire serait suffisante pour détruire un porte-avions en un seul coup, et qu'il n'y avait "à l'heure actuelle aucun moyen de défense contre lui " s'il fonctionnait comme cela était supposé. Certains analystes sont persuadés que ces missiles peuvent transformer les porte-avions américains,  chaînon principal de la stratégie militaire maritime des États-Unis, en "poubelles" et faire la même chose que les Japonais l'avaient fait avec la flotte américaine lors de l'attaque de la base navale américaine de Pearl Harbor.

    Le 23 août, La Chine a déjà exposé plusieurs de ses satellites lors de la répétition à grande échelle de la parade à venir. Ainsi, la fusée balistique à portée moyenne DF-26 et le missile intercontinental balistique DF-5, jamais présentés au public auparavant, ont été exposés lors de la répétition. La distance de lancement du DF-26 permet d'atteindre la base navale stratégique américaine de Guam, alors que le DF-5 représente le missile chinois le plus puissant.

    Selon le chef adjoint de l'Etat-major de la région militaire de Pékin Wang Shun, 84% des armements qui seront présentés lors du défilé militaire n'ont jamais été vus du grand public.


    Lire aussi:

    Défilé de Pékin: un nombre record de dirigeants étrangers
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    missiles, tueur des porte-avions, défilé, DF-26 (missile), DF-21D (missile), Wang Shun, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik