Défense
URL courte
16920
S'abonner

La bataille d'oreillers traditionnelle organisée à l'Académie militaire de West Point, est appelée à forger l'esprit d'équipe des jeunes élèves, mais cette année, elle a tourné au drame.

Trente cadets de l'Académie militaire américaine de West Point, la plus prestigieuse école militaire du pays, ont été blessés le 20 août dernier dans la violente bataille d'oreillers traditionnelle, rapporte samedi le journal New York Times.

Selon le journal, parmi les blessures, on compte 24 commotions cérébrales, plusieurs épaules démises, deux bras et une jambe cassés par des objets lourds que les élèves avaient mis dans les taies d'oreiller. L'Académie n'a confirmé que le 3 septembre les informations sur la bataille diffusée sur les réseaux sociaux.

Un élève de première année de West Point a annoncé sur Twitter que certains cadets étaient fiers d'être blessés.

Pour l'instant, aucun élève n'a été puni et l'Académie de West Point n'a pas l'intention d'annuler la bataille de 2016, rapporte le journal.

Organisée depuis 1897, la bataille d'oreillers annuelle est considérée comme un moyen inoffensif permettant aux élèves de se défouler après le dur entraînement estival. Selon le porte-parole de West Point, le colonel Christopher Kasker, les élèves ont été invités à mettre des casques pour des raisons de sécurité, mais certains d'entre eux ont mis leur casque dans leur taie d'oreiller.

Ce n'est pas le premier incident survenu lors de la traditionnelle bataille d'oreillers de West Point. En 2012, un cadet avait mis un petit coffre en métal dans sa taie d'oreiller, faisant 27 blessés et obligeant la direction de l'Académie à annuler l'édition 2013. Toutefois, l'événement a été rétabli dès 2014.


Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Peut-être plus infectieux et plus résistant: qui est ce nouvel inconnu, le variant Lambda?
Tags:
blessés, bataille d'oreillers, Académie militaire de West Point, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook