Défense
URL courte
99816
S'abonner

La Russie construit un drone sous-marin conçu pour lancer des armes nucléaires sur des ports et des zones côtières, affirment des responsables du Pentagone cités par le Washington Times.

D'après le Pentagone, le véhicule sous-marin sans pilote ou tout simplement l'UUV sera équipé d'ogives capables de faire sauter des ports clés utilisés par des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins américains comme Kings Bay, Georgia et Puget Sound dans l'État de Washington.

Les détails sur le projet nucléaire russe sont tenus dans le plus grand secret par le gouvernement américain.

Pourtant, le Pentagone a déjà baptisé le drone "le Kanyon", ce qui signifie que d'après le département américain de la Défense, il s'agit d'un programme structuré de l'armée russe.

Selon le Washington Times, ce drone sous-marin secret constituerait une preuve de plus que la modernisation de l'armée sous le président russe Vladimir Poutine  est une stratégie offensive.

La revue cite des annonces alarmistes des autorités américaines voulant rester anonymes et qui connaissent les détails du programme. D'après eux, le système "est conçu comme un sous-marin autonome doté d'ogives de dizaines de mégatonnes". "Ce sous-marin sans équipage est capable de se déplacer sur de grandes distances avec une vitesse énorme", explique l'un des fonctionnaires du Pentagone.

Par ailleurs, la source a rapidement ajouté que la conception et les essais prendraient des années. Dans le même temps, il n'a pas manqué de préciser que les spécialistes américains veillaient aux dernières réalisations russes et qu'eux aussi travaillaient sur la création de drones.


Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
La consommation de cette huile pourrait modifier génétiquement votre cerveau
Tags:
sous-marins, drone, The Kanyon, Pentagone, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik