Ecoutez Radio Sputnik
    Le char T-14 Armata

    L'armée britannique redoute le T-14 Armata russe

    © Sputnik. Mikhail Voskresensky
    Défense
    URL courte
    3252101049

    Le nouveau char russe a fait réagir le ministère britannique de la Défense qui prépare d'ores et déjà des projets d'amélioration de leurs propres chars.

    Le ministère britannique de la Défense a l'intention de renouveler entièrement l'arme blindée du pays à la suite de l'apparition du nouveau char russe de quatrième génération T-14 Armata, rapporte l'édition Jane's Information Group.

    "Nous avons des difficultés avec les chars que nous possédons. Si on ne fait rien, nous aurons plus de problèmes", a déclaré mercredi dernier le chef d’état-major de l'armée britannique Nick Carter lors de son discours au salon DSEI 2015 (Defence & Security Equipment International) à Londres.

    Il a également rajouté qu'à part la mise à niveau du Challenger 2 qui est le char de combat principal britannique de troisième génération, le ministère compte créer un nouveau véhicule de combat qui pourrait rivaliser avec celui de l'armée russe.

    De même, d'après l'édition, les officiers britanniques sont agacés par les insuffisances du Challenger 2, notamment par le taux de létalité de son canon L30A1 de 120 mm, qui n'est pas capable à percer le blindage du T-14 Armata.

    Lire aussi:

    Paris et Berlin veulent créer un char capable de défier le T-14 Armata
    Le char russe dernier cri Armata coûte 3,8 M USD
    Des chars T-14 Armata bientôt à la disposition de l’armée russe
    Tags:
    char, Challenger 2, T-14 Armata, DSEI 2015 (Defence & Security Equipment International), Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik