Défense
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
44533
S'abonner

Le chef du Pentagone Ashton Carter a donné son feu vert pour l'établissement de lignes de communications entre militaires américains et russes pour éviter tout incident en Syrie, a indiqué le Pentagone mardi.

"La sécurité des pilotes de la coalition est extrêmement importante pour nous. Nous ne devons pas avoir d'erreurs de calcul ou de jugement" lorsque les deux forces évoluent à proximité, a indiqué le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, dans un point presse.

"Nous ne voulons pas qu'il y ait un accident", a-t-il dit, cité par l'AFP.

Les avions de la coalition contre le groupe Etat islamique, dirigée par les Etats-Unis, mènent quotidiennement des missions de bombardement en Syrie depuis plus d'un an.

La Russie vient d'approuver d'éventuelles frappes aériennes contre les forces de l'EI en Syrie.

Washington avait décidé le gel de toutes les relations de militaires à militaires avec les Russes après la crise ukrainienne et le rattachement de la Crimée.

Mais le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a décidé de renouer des liens sur la Syrie.

Il s'est ainsi entretenu pour la première fois directement au téléphone avec son homologue russe Sergueï Choïgou il y a une dizaine de jours.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Washington veut frapper l’Etat islamique… au portefeuille
La France ouvre une enquête contre Assad pour crimes de guerre
Syrie: existe-t-il une alternative à Bachar el-Assad?
Hollande: "Il faut que Bachar el-Assad parte"
Tags:
frappe aérienne, opération militaire, défense, Etat islamique, Peter Cook, Ashton Carter, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook