Ecoutez Radio Sputnik
    Missile russe S-300

    Russie + Iran = un tandem de défense superpuissant?

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Défense
    URL courte
    431252

    Rien n'empêche la préparation de l'accord sur la livraison de missiles S-300 à l'Iran, a déclaré le directeur général de l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport) Anatoli Issaïkine.

    La Russie et la République islamique d'Iran progressent avec succès vers un accord sur la livraison d'un système de missiles sol-air S-300.

    "Je ne crois pas qu'il y ait d'obstacles pour la conclusion de cette accord", a annoncé le directeur général de Rosoboronexport.

    Les camions avec des missiles iraniens
    © AFP 2018 Atta Kenare

    "L'achat des missiles russes S-300 par l'Iran se déroule conformément au contrat conclu dès 2007", a indiqué Emad Abshenass, expert en géopolitique et rédacteur en chef du journal Iran Press, dans un entretien accordé à Sputnik.

    Actuellement, la Russie dispose de modèles S-300 plus modernisés, que l'Iran souhaiterait acquérir, poursuit-il. C'est pourquoi les parties ont amendé le contrat s'agissant de la spécification des livraisons et se sont mises d'accord sur le fait qu'outre le modèle S-300, la République islamique achètera d'autres types de missiles sol-air russes qui, dans le futur, constitueront le noyau du système iranien de défense antimissile.

    La Russie et l'Iran veulent d'ailleurs que les missiles en question aient le même type de modification, permettant ainsi aux arsenaux des deux pays d'être réduits "au même dénominateur", a expliqué l'interlocuteur de Sputnik.

    Pour le moment, "les pays ont dépassé la phase de négociations, et le processus d'exécution du contrat est déjà en marche". Rosoboronexport entend introduire prochainement des améliorations souhaitées par l'Iran dans les missiles russes, et la livraison est prévue pour les prochains mois, résume l'expert.

    Robot-char. Image d'illustration
    © Sputnik . Sergey Mamontov

    La Russie et l'Iran sont parvenus à un accord sur la livraison de missiles S-300 en 2007, mais suite à la Résolution 1929 du Conseil de Sécurité de l'Onu prenant l'Iran en tenailles de sanctions, l'exécution du contrat a été suspendue.

    En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret permettant de reprendre les livraisons de systèmes missiles antiaériens S-300 en République islamique.

    Lire aussi:

    Iran: le missile Emad passe le test
    Test d’un missile iranien: quatre pays occidentaux exigent une enquête
    "L’Occident lance une guerre médiatique pour brouiller l'Iran et la Russie"
    L'Iran invité à négocier sur la Syrie pour la première fois
    Tags:
    missiles sol-air, accord, défense antiaérienne, S-300, Anatoli Issaїkine, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik