Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    L'Iran recevra des systèmes S-300 en 2016

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Défense
    URL courte
    27514

    Vladimir Kojine, l'adjoint au président russe sur la coopération technique militaire, a annoncé que la Russie va entamer la livraison des systèmes S-300 pour l'Iran en 2016.

    M. Kojine a souligné que l'Iran exécute ses obligations contractuelles sur la livraison de systèmes de missiles sol-air russes S-300.

    Le 9 octobre, lors du salon aéronautique Dubaï Air Show, Moscou et Téhéran ont signé un nouveau contrat sur la livraison de systèmes de missiles sol-air russes S-300. Selon Sergueï Tchemezov, directeur général de Rostec, les représentants iraniens retireront leur plainte de la Cour internationale d'arbitrage de Genève après que la première partie du contrat soit remplie.

    En 2007, la Russie et l'Iran avaient conclu un contrat de livraison de systèmes S-300 à hauteur de un milliard de dollars. Suite à l'adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, introduisant des sanctions contre l'Iran, l'exécution du contrat a été suspendue par Moscou. En réponse, l'Iran a attaqué la Russie devant la Cour internationale d'arbitrage à Genève.

    Le 14 juillet dernier, l'Iran et les 5+1 sont parvenus à un accord historique sur le règlement du problème nucléaire. Des négociations des plus compliquées ont abouti à l'adoption d'une feuille de route dont l'application permettra de lever les sanctions économiques et financières imposées contre l'Iran par l'Onu, les Etats-Unis et l'Union européenne.

    En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret levant l'interdiction de livrer les systèmes S-300 à l'Iran.

     

    Lire aussi:

    La Russie entame la livraison des systèmes S-300 à l'Iran
    La Russie a lancé la livraison des missiles S-300 à l’Iran
    Le contrat de livraison de missiles russes S-300 à l’Iran provoque des remous
    Missiles russes S-300 pour l'Iran: le contrat entre en vigueur
    Israël: les chasseurs modernisés contre le missile sol-air S-300
    Tags:
    contrat, livraisons, coopération militaire, sanctions, S-300, Dubai Airshow 2015, Cour internationale d'arbitrage de Genève, Rostec, ONU, Vladimir Kojine, Sergueï Tchemezov, Vladimir Poutine, Téhéran, Moscou, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik