Ecoutez Radio Sputnik
    Hefei 052D

    La marine chinoise se dote d'un destroyer ultra-moderne

    © Photo. Youtube/ Henri KENHMANN
    Défense
    URL courte
    21763

    Un nouveau navire de type 052D, le destroyer le plus avancé jamais construit en Chine, fait dorénavant partie de la marine chinoise et est destiné à renforcer ses capacités.

    Le destroyer Hefei est entré dans la marine chinoise samedi dernier, lors d'une cérémonie dans la base navale de Sanya, dans la province de Hainan.

    "Nos marins et officiers ont été familiarisés avec l'équipement et les armements avancés à bord du destroyer", a affirmé le capitaine du Hefei, le commandant Chao Yang Chuan dans un entretien au journal China Daily. "Dans un futur proche, nous allons nous focaliser sur les exercices militaires pour le mettre en plein service sur un court laps de temps".

    Selon le commandant, l'une des capacités les plus importantes du destroyer concerne la détection des cibles et la défense antiaérienne.

    Le navire héberge un vaste ensemble d'armements, notamment un canon automatique d'un calibre de 130 millimètres, un système d'armes à courte portée, des canons antimissiles, ainsi que des missiles de croisière surface-sol.

    Le premier navire de type 052D Kunming a augmenté les rangs de la marine chinoise en mars 2014, le deuxième, Changsha, est entré en service en août 2015. En parallèle de ces deux navires, le destroyer Hefei est censé augmenter l'efficacité opérationnelle de la marine chinoise.

    Lire aussi:

    La future cape d'invisibilité des avions de chasse
    Chine: la chasse aux porte-avions est-elle ouverte ?
    La Chine construit deux nouveaux porte-avions
    Coopération navale 2015: fin des exercices russo-chinois
    Tags:
    destroyer, flotte, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik