Ecoutez Radio Sputnik
    F-35

    Le Pentagone met en garde contre la vulnérabilité du F-35

    © Flickr/ US Air Force
    Défense
    URL courte
    1443535

    L’expert principal du ministère américain de la Défense chargé de la vérification du matériel militaire a mis en garde contre la vulnérabilité du système numérique du chasseur F-35.

    Le Pentagone a reconnu qu'il fallait procéder à une analyse plus fouillée de la cyber-vulnérabilité du F-35. Le directeur du département du ministère américain de la Défense, Michael Gilmore s'est dit inquiété par le temps que prendrait la remise au point du logiciel de l'avion.

    Le ministère américain de la Défense annonce qu'un "logiciel plus sophistiqué" sera prêt vers 2017, selon le site Janes.com.

    Le Pentagone a dressé auparavant une liste des déficiences techniques du chasseur F-35, projet le plus onéreux de l'histoire de l'armée US, qui fait l'objet d'intenses critiques de la part des experts militaires. De nombreux défauts détectés lors des vols d'essai du chasseur ont d'ores et déjà poussé l'Armée de l'air américaine à renoncer à l'avenir à des projets qui s'avéreraient aussi coûteux que le F-35.

    Parmi les défauts du chasseur constatés lors des tests, il convient de citer les casques susceptibles de blesser le cou du pilote au moment de l'éjection. Pire, cette blessure peut s'avérer létale. Ce défaut, et de nombreux autres encore, ont amené le Pentagone à publier une brochure indiquant aux pilotes la manière de réagir aux critiques dirigées contre l'avion.

    Conçu pour tirer des armes nucléaires, le F-35 utilise les technologies furtives. Outre les Etats-Unis, le projet réunit l'Australie, le Royaume-Uni, le Danemark, l'Italie, le Canada, les Pays-Bas, la Norvège et la Turquie. Le crash d'un F-35 survenu en Floride suite à une panne de moteur a porté un coup dur à la réputation de cet avion.

    Lire aussi:

    L'Indonésie préfère les Su-35 russes aux F-16 américains
    Etats-Unis: vol commun des chasseurs F-35 et F-16
    Le chasseur F-35, trop cher même pour les USA
    La Norvège compte recevoir des chasseurs F-35 en 2017
    Tags:
    F-35 Lightning II, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik