Défense
URL courte
19629
S'abonner

Dans les cinq années qui viennent, Washington s'apprête à dépenser quelques 13 milliards de dollars dans la construction d'un nouveau sous-marin nucléaire destiné à remplacer ceux de classe Ohio.

Le budget de la marine des Etats-Unis pour l'année 2017 prévoit des dépenses de matériel pour la construction de sous-marins, a appris Reuters de sources proches du ministère américain de la Défense. Dans les cinq années à venir, quatre milliards de dollars seront engloutis par la R&D et par l'élaboration des sous-marins et plus de neuf milliards seront destinés à financer le matériel nécessaire. Les fonds spécifiquement destinés aux travaux de construction seront décaissés du budget pour l'année fiscale 2021, a précisé la source.

Le sous-marin en question, selon le projet du ministère, sera équipé de missiles balistiques intercontinentaux aux ogives nucléaires et est censé remplacer les sous-marins stratégiques Ohio. Les sociétés General Dynamics et Huntington Ingalls Industries seront les principales engagées dans la construction des sous-marins.

Le Pentagone entend d'ailleurs financer la "triade" de dissuasion stratégique, où appartient, outre le sous-marin, un nouveau bombardier, ainsi que des nouveaux missiles balistiques nucléaires intercontinentaux. Provisoirement, l'entreprise Boeing recevra prochainement des commandes pour construire des avions, estimées à un milliard de dollars, et la marine américaine demandera des financements pour deux chasseurs-bombardiers Boeing F/A-18E/F Super Hornets en 2017, et 14 avions similaires en 2018.

Ce mardi, le ministre américain de la Défense Ashton Carter doit déterminer les priorités budgétaires pour les Etats-Unis pour l'année 2017, alors que le rapport devrait voir le jour le 9 février.

En novembre dernier, le ministre adjoint de la Défense Robert Work avait évoqué la nécessité d'augmenter les dépenses publiques de 10% pour l'arsenal nucléaire des Etats-Unis, ce qui a été expliqué par l'usure des équipements, ainsi que par la nécessité de dissuasion des puissances nucléaires comme la Russie.

Lire aussi:

Le Pentagone met en garde contre la vulnérabilité du F-35
Le Pentagone élabore-t-il une armée de cyborgs?
Le Pentagone veut doter ses drones de canons laser anti-missiles
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Tags:
missiles, bombardier, budget, financement, sous-marins, Pentagone, Ashton Carter, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook