Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord, missile

    Le Japon détruira tout missile nord-coréen présentant une menace

    © AP Photo / Wong Maye-E
    Défense
    URL courte
    495
    S'abonner

    Séoul et Tokyo ont à l'instar de Washington mis en garde mercredi la Corée du Nord contre les conséquences d'un éventuel tir de missile balistique, quelques semaines après son quatrième essai nucléaire.

    Le régime nord-coréen a averti trois agences de l'ONU de son intention de lancer en février une fusée transportant un satellite.

    Rappelant que tout lancement utilisant la technologie balistique constituait "une violation des résolutions de l'ONU", le gouvernement sud-coréen a exhorté mercredi Pyongyang à renoncer à son projet.

    "Si le Nord (le) poursuivait (…), il en paierait le prix fort", a-t-il prévenu dans un texte lu par un haut responsable sud-coréen de la sécurité nationale, Cho Tae-yong.

    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a de son côté qualifié ce projet de "sérieuse provocation". Son ministère de la Défense a émis l'ordre de détruire un tel missile "s'il se confirmait qu'il tombe sur le territoire japonais".

    L'annonce nord-coréenne fait suite à des rumeurs ces derniers jours sur la préparation par Pyongyang d'un test de missile balistique, qui serait un nouveau pas vers son objectif de se doter de missiles nucléaires, informe l'AFP.

    Elle constitue une surenchère de Pyongyang face à la communauté internationale qui tente de durcir les sanctions contre le régime le plus isolé au monde, après son annonce le 6 janvier d'un quatrième test de bombe nucléaire.

    Corée du Nord, missiles
    © AP Photo / Wong Maye-E
    L'Organisation maritime internationale (OMI) avait indiqué plus tôt avoir été avertie par Pyongyang de son intention de lancer un satellite entre les 8 et 25 février, entre 07H00 et 12H00 (entre 22H30 et 03H30 GMT).

    Ces dates laissent penser que la Corée du Nord souhaiterait le faire à l'occasion de l'anniversaire le 16 février du dirigeant défunt Kim Jong-Il, père de Kim Jong-Un.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord prépare un tir de missile longue portée?
    Séoul doit-il avoir peur des drones nord-coréens ?
    Les appétits nucléaires de la Corée du Nord alimentés par les USA
    "Les USA doivent se faire au statut d'Etat nucléaire de la Corée du Nord"
    Tags:
    menaces, missiles balistiques, ONU, Shinzo Abe, Corée du Nord, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik