Ecoutez Radio Sputnik
    La science

    Le Pentagone en quête d'intelligence artificielle pour contrer la Russie

    © Fotolia / Jim
    Défense
    URL courte
    13333
    S'abonner

    Les progrès militaires de la Russie et de la Chine préoccupent de longue date les Etats-Unis, à tel point que les responsables du Pentagone sont forcés de recourir à l'intelligence artificielle afin de contenir les deux puissances.

    L'Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) met au point une nouvelle génération de systèmes de guerre électronique basés sur l'intelligence artificielle afin de contrer les nouveaux radars de dernière génération russes et chinois, rapporte The National Interest.

    "L'un de nos programmes dans DARPA réside dans le développement d'une nouvelle approche de ce problème, nous avons baptisé cette technique système cognitif de conduite d'une guerre électronique", a indiqué fin février le directeur de la DARPA, Arati Prabhakar lors de la réunion du sous-comité "Menaces émergentes et Capacités".

    Et d'ajouter: "Nous utilisons l'intelligence artificielle pour analyser en temps réel ce que fait le radar ennemi et créer un nouveau profil de contre-mesures. Les processus de scanning, d'analyse et d'adaptation sont menés en permanence".

    Les appareils aériens de la génération actuelle, y compris les avions F-22 et F-35 de Lockheed Martin, possèdent une base de signaux radioélectriques de l'ennemi et un profil de contre-mesures déjà intégrés dans le système de bord de l'avion. Néanmoins, si ces appareils rencontrent un nouveau signal, le système enregistrera la menace comme inconnue, ce qui les rendra vulnérables.

    Pour résoudre ce problème, le Pentagone envoyait auparavant des avions de reconnaissance électronique Boeing RC-135 Rivet Joint qui collectaient les données sur les nouvelles formes d'onde. Ensuite, les données étaient envoyées dans un laboratoire d'analyse afin de créer un nouveau profil de brouillage et les télécharger dans les bases des appareils.

    Néanmoins, "ce monde de la lenteur appartient passé", estime le directeur de la DARPA.

    Si les nouveaux systèmes DARPA basés sur l'intelligence artificielle fonctionnent bien, le Pentagone pourra économiser de l'argent, du temps et même sauver des vies en cas de rencontre avec un nouveau radar installé sur les systèmes de missiles "sol-air" ou les chasseurs. Autrement dit, l'armée américaine ne sera plus obligée d'attendre des semaines, des mois ou des années même pour obtenir de nouvelles données sur les radars ennemis, car les systèmes de brouillage seront en mesure de contrer tout nouveau radar en temps réel, conclut l'expert.

    Lire aussi:

    Les Américains développent un avion se posant sur la queue
    Les "Gremlins", nouveaux drones des USA
    Tags:
    intelligence artificielle, Pentagone, DARPA, Chine, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik