Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marine russe du projet 677 Lada

    Les sous-marins russes vont être dotés de systèmes anaérobies

    © Photo. Bureau d'études Rubín
    Défense
    URL courte
    50964
    S'abonner

    Les sous-marins diesel-électriques russes modernes pourront être équipés de tout nouveaux systèmes de propulsion anaérobie qui n’ont pas besoin d’air pour fonctionner.

    Les nouveaux sous-marins furtifs à propulsion diesel-électrique du projet 677 Lada sont les premiers navires qui pourront recevoir des systèmes anaérobies, a déclaré le vice-amiral Viktor Boursouk, commandant adjoint de l'armement de la Marine russe.

    "À l'avenir, on prévoit de produire toute une série de sous-marins de ce projet, et je pense que sur les navires de ce projet nous installerons la technologie moderne de la filière énergétique anaérobie", a annoncé M. Boursouk.

    "Ce sont des installations qui n’ont pas besoin d’air du tout pour leur fonctionnement. Car ce système n’exige pas d’air, il n’est pas nécessaire que le sous-marin remonte à la surface. Conséquemment, le sous-marin devient plus furtif", a expliqué le vice-amiral.

    Le sous-marin de 4e génération à propulsion diesel-électrique du projet 677 Lada appartient à la classe Amour, faisant référence au fleuve russe. Les deux modèles Amour 950 et Amour 1650 (version export) dérivées de la classe Kilo (projet 636 Varchavianka), qui est baptisé "trou noir" par les experts de l'Otan pour sa discrétion, sont cependant plus compacts, silencieux et plus furtifs.

    Le Lada a 45 jours d'autonomie et un déplacement de 1.765 tonnes, sa vitesse maximale s’élève à 21 nœuds. Il peut être doté de dix missiles de croisières supersoniques Kalibr ou Oniks, de torpilles de 533 mm et de missiles antiaériens Igla-M1. Ce navire polyvalent est capable de détruire les sous-marins et les navires de surface ennemis, effectuer des missions de reconnaissance et protéger les bases navales.

    Lire aussi:

    Le sous-marin Alfa, "terminator soviétique"
    Le Pentagone allouerait 13 mds USD pour un nouveau sous-marin nucléaire
    L'Inde a testé son premier sous-marin nucléaire élaboré par Moscou
    Corée du Nord: le sous-marin porté disparu aurait coulé
    Tags:
    navires, sous-marins, flotte, armements, projet 677 Lada, Kalibr, projet 636 Varchavianka, Igla-S, Marine russe, Viktor Boursouk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik