Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires américains

    Le Pentagone veut booster l’intelligence des soldats

    © Sputnik . Alexander Imedashvili
    Défense
    URL courte
    35624

    Demain, des soldats à l’intelligence "augmentée"?

    Comment rendre les soldats plus intelligents, en tout cas améliorer leurs capacités d’apprentissage? C’est sur cet épineux problème que s’est penchée l’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA). Cet organisme, qui dépend du Pentagone, planche sur les guerres de demain et d’après-demain, avec des projets dignes des meilleures productions de science-fiction: rayons laser, robots militarisés… et donc soldats "augmentés", dans la lignée des théories transhumanistes.

    La DARPA cherche à mettre au point un dispositif permettant d’améliorer la capacité d’apprentissage du cerveau humain en se servant de la neuroplasticité du cerveau. Cette propriété permet au cerveau d’évoluer grâce à l’expérience acquise et de rétablir les connexions entre neurones perdus suite à une maladie ou un traumatisme.  

    "Les récentes recherches ont démontré qu’une stimulation légère et indolore de certains nerfs périphériques à travers la peau est capable de rendre plus actives les zones du cerveau responsables de l’apprentissage", a indiqué le directeur du projet, Dug Weber.

    La neuroplasticité est capitale à la capacité d’apprentissage, toutefois, les mécanismes physiologiques liant le système nerveux périphérique et l’amélioration de capacités cognitives ne sont, pour le moment, pas étudiés à fond, a avoué le responsable. Les chercheurs estiment toutefois qu’ils pourront mettre au point une méthode qui permettrait non seulement de restaurer les fonctions cognitives après un traumatisme, mais de les augmenter artificiellement chez un sujet en bonne santé.

    Le soldat intelligent, un thème de science-fiction, vraiment?

    Lire aussi:

    Le sexe du cerveau: question de grosseur? Pas si simple…
    Le cerveau humain est capable de mémoriser tout Internet
    Internet : les pop-up pourraient influencer notre cerveau
    Tags:
    cerveau, DARPA, Pentagone, Dug Weber, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik