Défense
URL courte
13327
S'abonner

Le tir, enregistré dans le centre-est du pays, pourrait être celui d’un missile balistique, estime une source militaire à Séoul.

La Corée du Nord semble avoir effectué vendredi vers 13h00 locales un tir de missile dans la province Hamgyong du Sud, rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap citant un responsable militaire.

Il s'agit probablement d'un missile balistique dont les essais sont prohibés en Corée du Nord par des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu.

Cet essai intervient alors qu'un sommet sur la sécurité nucléaire se déroule à Washington.

La Corée du Nord a procédé ces dernières semaines à une série de tirs expérimentaux de missiles de courte portée. A la suite du quatrième essai nucléaire nord-coréen, effectué en janvier, les Nations unies avaient imposé des sanctions contre Pyongyang.

La Corée du Nord a récemment promis de répondre par des "représailles sans pitié" à toute atteinte à sa souveraineté.

La situation sur la péninsule coréenne s'est aggravée suite au quatrième essai nucléaire nord-coréen mené le 6 février et à un tir de fusée du 7 février. Pyongyang a mis en orbite un satellite à l'aide une fusée porteuse capable d'être utilisée pour effectuer des frappes à une distance de 12.000 km. Le 2 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le plus lourd paquet de sanctions anti nord-coréennes depuis 20 ans.

Suite à cela, le dirigeant du pays Kim Jong-un a ordonné que le pays soit prêt à utiliser à tout moment son arsenal nucléaire. La Corée du Nord envisage de réviser sa stratégie militaire afin de pouvoir effectuer des frappes préventives, a-t-il précisé.

La Corée du Sud, à son tour, a entamé des exercices militaires engageant 17.000 soldats américains. Les manœuvres visaient à imiter une opération de suppression des dirigeants nord-coréens en cas de guerre.

Lire aussi:

Cinq satellites sud-coréens pour espionner la Corée du Nord
Corée du Nord: la population doit se préparer à "manger des racines"
100.000 tracts anti-Kim ont envahi le ciel nord-coréen
Moscou explique les raisons du regain d'activité militaire de Pyongyang
Tags:
missiles, défense, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook